12122018Headline:

le ministre Hamed Bakayoko aux militaires: “Chacun a son destin. J’ai tracé (le mien) avec force”

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a exhorté les militaires à ne pas avoir peur du lendemain car chacun à un destin et que le sien a été tracé avec “force”, lors d’une cérémonie jeudi à Abidjan.

“Chacun a son destin dans la vie. Moi qui vous parle, j’ai été admis en 4è année de médecine, mais je ne sentais pas la vie. J’ai pris la décision, je n’ai pas été renvoyé. Je dis j’arrête, je vais faire autre chose. Tout le monde m’a critiqué. Mais j’ai tracé mon destin avec force”, a-t-il déclaré lors de la remise des chèques à 991 militaires qui ont choisi le départ volontaire à la retraite.

Trois officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires du rang dans le cadre de la restructuration de l’armée ivoirienne lancée par le gouvernement choisi le départ volontaire à la retraite.

Ils ont perçu chacun un chèque de 15 millions FCFA comme mesure d’accompagnement.

“La retraite ou le départ volontaire à la retraite n’est pas une sanction. Il faut que les gens cessent de voir le départ à la retraite comme une fin de la vie”, a indiqué M. Bakayoko.

Aux partants, l’ancien ministre de la Sécurité et de l’intérieur a tenu à donner des conseils :” Ne regardez pas les obstacles, croyez en ce que vous allez faire. Croyez en vous. Mettez toutes les chances de votre côté.”

Initié à partir de cette année, le départ volontaire à la retraite est un processus décliné dans la stratégie de défense, à travers la loi de programmation militaire, qui devrait se poursuivre chaque année.

Pour Hamed Bakayoko, pour que l’armée ivoirienne soit à la norme, il faut 10% d’officiers, 30% de sous-officiers et 70% de militaires de rang pour que l’axe cde commandement soit harmonieux.

“Le vrai problème de notre armée, c’est la pyramide de taille et de grade”, a terminé l’ancien ministre de la Communication.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment