08202018Headline:

Le ministre, Maurice Bandama: Critique tout les artistes ivoiriens du coupé-décalé…

Le ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d‘Ivoire, Maurice Bandama a dit sa part de vérité sur la nouvelle manière dont usent des artistes pour se faire entendre aujourd’hui. C’était lors de la cérémonie officielle des nouveaux bénéficiaires de la pension du chef de l’Etat et de la décoration des acteurs du showbiz à l’Insaac le jeudi 20 avril 2018.

Le premier responsable de la Culture ivoirienne, Maurice Bandama, a enfin donné sa position sur les différents clashs qui font le buzz dans le milieu du showbiz ivoirien. «J’encourage donc les artistes du couper décaler à mettre fin aux querelles futiles et aux rivalités nuisibles pour mieux servir notre pays », a-t-il exhorté.

Pour lui, le couper décaler est l’un des portes flambeaux de la culture ivoirienne dans tout le monde entier. Par conséquent, il faudrait que ces acteurs de cette tendance musicale puissent s’assagir et arrêter de se lancer les piques. « Le zouglou et le couper décaler contribue fortement au rayonnement culturel de notre pays et à la promotion de notre identité », a déclaré le ministre de tutelle. Ces deux styles de musique, a-t-il fait noter, sont un moyen de valorisation de la culture.

Notons que certains acteurs de ce milieu, qui ont marqué leur présence, ont été décorés à cet effet au titre de Chevalier de l’Ordre national du mérite culturel. Ce sont Bilé Didier, Le Molare, Angelo Kabila et Aimé Zébié.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment