06212024Headline:

Le Nigeria va aider le Bénin à contourner la frontière nigérienne

Face à la fermeture prolongée de la frontière nigérienne à Malanville, le Bénin s’investir dans un plan B pour faciliter la circulation des biens et des personnels. Dans cette solution alternative qui va soulager les transporteurs, le Nigeria va servir de point d’appui.
Fermeture de la frontière nigérienne : le Nigeria au secours du Bénin
Une délégation béninoise s’est rendue au Nigeria ce mercredi 22 mai 2024 dans le cadre d’un accord pour faciliter la mobilité des transporteurs bloqués à Malanville à cause de la fermeture de la frontière nigérienne. Selon Nasir Idris, Gouverneur de l’Etat de Kebbi, la rencontre de ce jour est le fruit de longues discussions menées entre les autorités étatiques des deux pays pour favoriser la mise en place d’infrastructures frontaliers au nord du Bénin. « Cette initiative s’aligne sur la vision d’un espoir renouvelé du président Tinubu et vise à renforcer les interactions sociales et économiques, ainsi qu’à développer les échanges commerciaux au profit de nos citoyens », a-t-il précisé.

Selon les informations, le résultat concret des démarches menées est l’ouverture du corridor nord Bénin sur le Nigeria (Etat de Kebbi) via un poste frontalier à Ségbana. Ledit post permettra aux transporteurs de rallier la frontière Nigeria – Niger qui n’est pas fermée.

Le Gouverneur de l’Etat de Kebbi a salué l’engagement et la détermination des agents des douanes du Bénin et du Nigeria qui ont travaillé pour la concrétisation de l’idée. « Je réaffirme l’engagement de l’État de Kebbi à favoriser des interactions économiques et sociales bénéfiques avec la République du Bénin. Ensemble, nous continuerons de travailler à la prospérité et au bien-être de nos communautés et résidents frontaliers », a conclu Nasir Idris.

What Next?

Recent Articles