01182017Headline:

Le Palais de la culture d’Abidjan rénové par les Chinois

palais de la culture

Le Palais de la culture d’Abidjan réhabilitée et rénovée avec l’appui financier du gouvernement chinois a été remise samedi aux autorités ivoiriennes lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan et l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire Zhang Guoqing.

Le Palais de la culture, construit à la fin des années 1990 grâce à un financement chinois, a été détruit pendant les violences post-électorales de 2010-2011. Sa réhabilitation a coûté 24 milliards FCFA (48 millions USD) et a démarré en juin 2013.
L’édifice, flambant neuf, présente un nouveau visage avec son théâtre de 2.800 places, sa salle de concert de 1.500 places, sa salle d’art dramatique de 600 places, sa salle de répétition de 300 places et sa salle polyvalent de 700 places.
Le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan n’a pas manqué de relever l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et la Chine, marquées par de nombreuses réalisations telles la construction d’un centre de recherche et de lutte contre le paludisme, la réalisation d’infrastructures scolaires et sanitaires, la réhabilitation d’édifices publics, la construction d’un barrage hydro-électrique, l’extension du port d’Abidjan ou encore la construction d’un stade olympique.
Pour l’ambassadeur de Chine, la réhabilitation du Palais de la culture constitue non seulement “un symbole de plus de l’amitié profonde” entre la Côte d’Ivoire et la Chine mais elle aussi représente “la fin définitive” de la crise post-électorale et “le renouveau” de la Côte d’Ivoire.
“Le nouveau Palais de la culture est équipé de systèmes de sons, de lumière, de théâtre les plus performants au même niveau que ceux de l’Opéra de Beijing”, a souligné M. Zhang.
Il a relevé les témoignages “de soutien et de compréhension mutuelle” entre la Chine et la Côte d’Ivoire dans les affaires internationales mais également leur “coopération fructueuse” dans les domaines économique, commercial, éducatif, sanitaire, dans les secteurs de l’agriculture et des infrastructures.
Il a indiqué que le gouvernement chinois continuera de lui apporter des aides économiques et techniques “dans la mesure du possible” pour favoriser son développement économique et social.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment