12192018Headline:

Le parti septuagénaire de Côte d’Ivoire, le Pdci, a récemment choisi des candidats pour les élections municipales et régionales du pays.

Le parti septuagénaire de Côte d’Ivoire, le Pdci, a récemment choisi des candidats pour les élections municipales et régionales du pays. Mais certains choix faits par le vieux parti, ne sont pas toujours appréciés de tous les militants. Et, c’est le cas de la région du Gbêkê.

Les secrétaires de sections du pdci et des populations de la région du Gbêkê se sont rendus massivement au siège dudit parti à Cocody, le jeudi 23 Août 2018 . Ce déplacement était pour dire leur désaccord quant au choix de leur parti pour les élections régionales d’octobre prochain.

A la rencontre du secrétaire exécutif du vieux parti, Maurice Guikahué, ces secrétaires venus du centre de la Côte d’Ivoire n’ont pas eu la langue dans la poche. Le député Abel Kouassi Kan a rappelé ce qui avait été dit à la réunion tenue à Bouaké entre une délégation du Pdci et les responsables statutaires locaux de ce parti.

A l’en croire, cette rencontre déroulée le lundi 20 Août 2018, avait conclu que le candidat de la région du Gbêkê pour les élections d’octobre prochain n’était autre que le président sortant Jean Kouassi Abonouan. Une information qui avait réjoui toute l’assemblée et la population de cette région. Mais grande fut leur désolation d’apprendre qu’à Abidjan, Jean Kouassi Abonouan fut remplacé par monsieur Jacques Mangoua, un autre cadre de la région.

Pour cette décision qu’ils trouvent injuste, ces secrétaires des sections exigent des primaires à Bouaké. Car, « Abonouan est le choix du peuple, il est toujours à l’écoute de la population» soutient le député Abel Kouassi Kan. Pour la délégation venue rencontrer Maurice Guikahué, des manigances ont été organisées au domicile du président Bédié pour imposer Jacques Mangoua à la population du Gbêkê.

« Des élections primaires doivent être organisées à la base, mais pas au domicile du président Henri Konan Bédié», ont -ils décrié.Avant d’ajouter qu’ils sont venus dire au président Bédié qu’ils ne sont pas d’accord avec ce choix effectué à sa résidence. Alors que le collège électoral est composé des délégués communaux, des secrétaires des sections, des conseillers régionaux, des jeunes et des femmes de la Jpdci, des membres du comité des sages, des membres des grands conseils.

Mélèdje Tresore

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment