12162017Headline:

Le président Ouattara a regagné Abidjan après un séjour au Portugal et aux Etats-Unis

Le président de la République, Alassane Ouattara, a regagné Abidjan, ce vendredi après un séjour au Portugal et aux Etats-Unis.

Le chef de l’Etat a effectué une visite d’Etat, les 12 et 13 septembre à Lisbonne, avant de prendre part à la 72e session de l’Assemblée générale des Nations unies, du 19 au 21 septembre, à New York, précise un communiqué de la présidence parvenu à l’AIP.

Faisant le point de son séjour, le président Ouattara a indiqué que son voyage au Portugal s’inscrivait dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale et des relations d’amitié qui lient la Côte d’Ivoire et ce pays depuis plusieurs années.

Il a ajouté que cette visite a été une occasion pour échanger avec les autorités du Portugal, procédé à la signature de plusieurs accords de coopération et présenté au secteur privé portugais les progrès accomplis par la Côte d’Ivoire et les opportunités d’affaires qu’elle offre.

A New York où il a livré un message à la tribune de la 72e session de l’Assemblée générale de l’ONU, mercredi, le président ivoirien a indiqué avoir souligné le rôle qu’entend jouer son pays en sa qualité de membre du Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2018-2019, tout en exprimant la gratitude du peuple ivoirien aux États membres de l’ONU pour leur grande mobilisation qui a porté la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité et a réitéré sa détermination à partager, avec le monde, l’expérience de son pays en matière de gestion de sortie de crise et de coopération efficace avec les Nations unies.

Le président de la République a également évoqué la question du terrorisme et la nécessité de trouver une réponse collective satisfaisante contre ce phénomène. Il a ainsi invité les grandes puissances à intensifier leur engagement contre le terrorisme en Afrique en soutenant davantage les efforts du continent et particulièrement ceux du G5 Sahel.

En marge de l’Assemblée générale, le chef de l’Etat a souligné avoir eu plusieurs rencontres, notamment un entretien avec le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, des échanges avec le président du Conseil européen, Donald Tusk, avec la présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid, et un déjeuner de travail avec le président américain, Donald Trump, qui a convié huit chefs d’Etat africains.

Il a dit avoir également participé au sommet Japon- pays africains, membres non-permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, organisé par le premier ministre du Japon, Shinzo Abe, à la 5e réunion du conseil d’administration du centre des

Objectifs de développement durable (ODD) pour l’Afrique, à l’invitation du président rwandais, Paul Kagamé, au lancement du Pacte mondial pour l’environnement, à l’invitation du président français, Emmanuel Macron, et à la réunion de haut niveau organisée par la première ministre du Royaume-Uni, Theresa May.

Le président Ouattara a révélé avoir prononcé aussi une conférence à l’université de Columbia sur le thème “Les défis pour le succès d’une transition démographique et le développement du potentiel de l’Afrique : le cas de la Côte d’Ivoire”.

Des activités, selon le chef de l’Etat, permettent à la Côte d’Ivoire de retrouver sa place dans le concert des Nations.

AIP

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment