12012022Headline:

Le prix Renaudot attribué à Simon Liberati pour Performance

Le prix Renaudot attribué à Simon Liberati pour «Performance»Le prix Renaudot a été décerné, jeudi 3 novembre, à Simon Liberati pour Performance, aux éditions Grasset au restaurant Drouant à Paris. Guillaume Durand remporte, lui, le prix Renaudot Essai.

Simon Liberati succède à Amélie Nothomb qui avait remporté le prix Renaudot en 2021 pour son livre Premier Sang. Au même moment, l’académie Goncourt a décerné le prestigieux prix littéraire à Brigitte Giraud, pour son roman Vivre vite, ce jeudi 3 novembre 2022.

Performance, raconte un écrivain de 71 ans. Victime d’un AVC, ce personnage en mal d’inspiration vit une passion avec sa belle-fille de 25 ans. Entre une rupture violente et son penchant pour l’alcool, cet «alter ego» de l’auteur renoue avec le feu sacré en écrivant un scénario sur les Rolling Stones.

«Mon dernier roman, Performance, est un livre-whisky, avec un personnage qui boit beaucoup de Chivas bleu. Pour lui, c’est une garantie de tenir. Je dirais que dans mes écrits, l’alcool est présent, mais pas central. Cela fait simplement partie des accès à l’écriture», confiait l’auteur au Figaro.

Pour Frédéric Beigbeder, journaliste au Figaro Magazine, «c’est peut-être un de ses meilleurs livres et, lui, est un des meilleurs écrivains de sa génération.» Ajoutant, «le sens du livre, c’est la peur de la mort. Ce qui est intéressant dans le fait que sa compagne soit jeune, c’est qu’il a toujours peur qu’elle le quitte, qu’elle le trompe ou qu’elle tombe amoureuse d’un autre.(…) C’est un roman beaucoup plus complexe et intéressant dans sa construction en miroir, que je trouve extraordinaire».

Il y avait six finalistes pour le prix Renaudot roman : Sandrine Collette, Nathan Devers, Sibylle Grimbert, Claudie Hunzinger, Simon Liberati et Christophe Ono-dit-Biot.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles