12052016Headline:

Le Renouveau PDCI RDA exige la suspension du projet de Constitution/DECLARATION

bedie-guikahué

DECLARATION

La constitution est la loi fondamentale de toute nation et le peuple détenteur du pouvoir élabore son contenu. Cela a été ainsi pour la première et la deuxième République en 1960 et 2000.

La constitution donnant naissance à la troisième République a été dictée par quelques juristes non représentatifs de la population, aussi experts soient-ils. Cette constitution adoptée par les députés le 11 octobre sera soumise au referendum le 30 Octobre 2016.

Considérant la mise a l’écart du peuple détenteur du pouvoir dans l’élaboration du texte,

Considérant le manque d’intérêt des ivoiriens pour cette nouvelle constitution, en témoigne le meeting du président le samedi 22 Octobre au stade Houphouët devant moins de dix mille personnes,

Considérant le clivage que suscite cette constitution au sein de la population plutôt que de la rassembler,

Considérant le danger que représente l’article 177 pour la démocratie et l’expression du pouvoir du peuple par le peuple,

Considérant que l’état de santé physique et mental du Président de la République est essentiel pour diriger le pays, ce que rejette la présente constitution,

Considérant l’ambiguïté des articles 11 et 12 sur la garantie du droit à la propriété pour tous,

Considérant que le Président de la République désignera son Vice-président qui va exercer pleinement les fonctions de Président sans être élu,

Considérant que la Vice-présidence et le Sénat sont des institutions budgétivores qui ne serviront qu’à entretenir des amis à ne rien faire au compte du contribuable ivoirien et ne sont pas une priorité nationale,

Nous, membres du Renouveau PDCI RDA Europe et Amérique, réunis le 25 Octobre 2016 à Bruxelles, considérons que le présent projet de constitution n’a rien d’impersonnel, qu’il a pour seule motivation de maintenir un clan au pouvoir, et de préserver leurs intérêts. Il représente le recul de la démocratie et plante le décor d’une nouvelle crise sociale.

 Le Renouveau PDCI-RDA Europe-Amérique met le Président Bédié devant ses responsabilités face à l’histoire et demande la suspension de ce processus référendaire, en vue d’un débat plus inclusif entre les ivoiriens devant conduire à un texte plus consensuel qui permettra de bâtir une nation fraternelle, unie et solidaire.

Fait le 25 Octobre 2016 à Bruxelles

Les Coordinations du Renouveau PDCI-RDA Europe et Amérique.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment