03282020Headline:

« Le RHDP est le parti des étrangers et de quelques Ivoiriens opportunistes », La grave dérive de Roger Banchi

Roger Banchi, coordonnateur de la délégation Europe du mouvement Génération et peuples solidaires (GPS) de Guillaume Soro, vient encore une fois de s’illustrer de la plus mauvaise des manières.

En effet, l’ancien ministre des Petites et Moyennes Entreprises (PME) sous Laurent Gbagbo s’est élevé une fois de plus contre le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti du Président de la République, Alassane Ouattara.

Dans une série de tweet fendu sur son compte Twitter ce samedi 22 février 2020, l’ex-rebelle du MPIGO a qualifié le RHDP de « parti des étrangers ». « Nul dans la classe politique Ivoirienne ne souhaite la disparition du RHDP. Le RHDP est le Parti des étrangers en Côte d’Ivoire, et de quelques Ivoiriens opportunistes de l’heure. En démocratie, il est légitime d’être représenté… et les étrangers sont nombreux ! », a-t-il pondu sur ce réseau social.

LE GPS DE DE GUILLAUME SORO, UN PROBLÈME AVEC LES ÉTRANGERS?
Avant d’ajouter : « Le RHDP, Parti des étrangers, dirigé par des Ivoiriens, doit comprendre et accepter, pour la Solution…que nous les Ivoiriens de souche, qui demeurons plus nombreux qu’eux, démographiquement et politiquement, ne pouvons plus accepter, le sort qui nous est fait ! ».

Des propos extrêmement graves diversement appréciés par les internautes. Si certains partisans de Guillaume Soro, communément appelés pro-Soro, semblent gênés par cette boutade de Roger Banchi, c’est dans le camps des pourfendeurs de l’ancien président de l’Assemblée nationale que les voix se sont faits beaucoup entendre.

« Vous finirez par convaincre l’opinion publique que GKS (NDLR ; Guillaume Kigbafori Soro) n’a pas le niveau et l’équipe pour diriger la Côte d’Ivoire. Alors que je suis convaincu qu’il a beaucoup à offrir. Contrôlez vos émotions et ramenez-nous mieux que l’identité, les armes et le combat. Le pays a besoin de développement », a réagi un internaute.

ROGER BANCHI, COORDONNATEUR DE LA DÉLÉGATION EUROPE DU MOUVEMENT GPS
« Cher ami, vous descendez dans la même poubelle, qui a été votre fond de commerce pendant 20 ans. Le repli identitaire. Proposez-nous un programme de gouvernement au lieu de vous perdre en jérémiades », a recadré un autre. Fils d’un ancien baron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Roger Banchi n’est pas à sa première déclaration controversée sur la toile. L’on se souvient qu’en janvier 2020, il avait tenu des propos similaires à l’encontre du Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

« Mea culpa ! Mea culpa ! Mea culpa. Que Dieu tout puissant nous pardonne d’avoir soutenu l’étranger venu répandre l’iniquité, la division, le culte de Mammon dans notre pays et maintenant l’impiété dans notre pays consacré au culte du Dieu unique et vivant ! J’ai si mal ! », avait-il imagé.

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Related Articles