12192018Headline:

Le secrétaire exécutif du Pdci, Guikahué recadre Anoblé Félix « Actuellement, il y a une bande qui se promène à Paris, qui raconte des histoires » Ils ne savent rien.

Alors que les émissaires du Rassemblement des houphouetistes pour la paix et la démocratie(Rhdp) à Paris battent le rappel de leurs troupes pour l’élection présidentielle de 2020, le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire(Pdci) a tenu à faire la lumière sur les assertions de ces derniers à l’encontre du parti septuagénaire. Et ce, lors d’un échange avec les cadres de son parti qui s’est tenu le lundi 12 novembre 2018 à Cocody à la maison du Pdci-Rda.

« Actuellement, il y a une bande qui se promène à Paris, qui raconte des histoires. Ils ne savent rien. Peut-être que Kablan Duncan, l’oncle de Félix Anoblé, ne lui a pas bien expliqué les choses… La politique, c’est le lieu du compromis et des intérêts. Si tu n’es pas capable de faire des compromis, ce n’est pas la peine de faire la politique. Mais vous pouvez tout nous demander, on peut s’arranger, on peut discuter, mais ne demandez jamais la dissolution du Pdci-Rda au président Bédié. C’est lui demander l’impossible et chaque fois que vous allez parler de la dissolution du Pdci-Rda, je me dresserai sur votre chemin. J’en ai fini », a dit Maurice Kacou Guikahué visiblement très remonté contre le secrétaire d’Etat Félix Anoblé.

En effet, Anoblé Félix déclarait à Paris dans le cadre d’une mission du Rhdp effectuée la semaine dernière que Maurice Guikahué et un groupuscule d’amis étaient à l’origine de la dissension entre le Pdci et du Rhdp. Il affirmait que ces derniers auraient convaincu le président Bédié d’être le successeur du président Ouattara en 2020.

En réponse à Anoblé Félix, Maurice Guikahué évoque que les dissensions entre son parti et le Rhdp sont dues au refus du Pdci de se dissoudre au Rhdp. Aussi a-t- il évoqué le refus de son ex-allié d’accepter le compromis d’alternance. « La pomme de discorde, messieurs les délégués, vous devez le savoir aujourd’hui : un : l’alternance, deux la non dissolution du Pdci-Rda. Pour le reste, est-ce qu’on faisait palabres au Rhdp?… Pour la dernière fois, je vais parler du Rhdp, pour qu’on quitte ce sujet définitivement. », a déclaré Maurice Guikahué.

Maxime KOUADIO(Stg)

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment