02172020Headline:

Le vibrant message de Glazai Dohoun Kevin à Alpha Blondy « Je ne t’ai jamais entendu parler du peuple Wê »

5.1.2

L’artiste comédien Aristide Dohou Kevin dit Glazai Dohoun Kevin, lance un message au peuple Wè dont il est originaire et répond à Alpha Blondy. Pour l’artiste, tous les problèmes sont traités sauf celui du peuple Wè qui a été massacré. Pour ce faire, il invite ce peuple à se prendre en charge. S’adressant à Alpha Blondy dit Seydou Koné, il s’étonne de ne l’avoir jamais entendu parler du peuple Wè.

« Depuis un moment, j’ai constaté certains faits et ma conscience ne me laisse pas tranquille. L’artiste n’est pas là que pour égailler seulement mais aussi pour attirer l’attention, pour défendre les sans voix et les opprimés. On dira certainement que c’est parce que je suis Wè que je veux traiter ce sujet mais non. Je suis Wè, mais je parle en tant qu’artiste.

On parle de réconciliation par ci par là, mais dès lors qu’on parle de réconciliation, cela veut dire qu’il y a eu un conflit. Depuis un moment, je constate qu’on traite tous les sujets, on juge tout le monde, on condamne tous ceux qu’on doit condamner sans réellement toucher à un problème pour moi très important », a fait remarquer l’humoriste.

GLAZAI DOHOUN KEVIN À ALPHA BLONDY
« Il n’y a pas longtemps qu’on a découvert une fosse commune à Man, dans la zone de l’ouest à laquelle j’appartiens. On sait tous ce qui s’est passé à l’ouest. On ne doit pas être étonné d’y trouver une fosse commune et il y en a assez justement. J’ai entendu le grand frère, mon papa Alpha Blondy dire qu’il fait une tournée de réconciliation et de paix. Mais papa, ce que tu représentes pour nous, pour l’Afrique et pour le reggae, je ne t’ai jamais entendu parler du peuple Wê », s’est-il adressé à Seydou Koné.

Et de rappeler, « nous savons tous qu’il y a eu un massacre à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Il y a eu un génocide des Wê en Côte d’Ivoire après les élections de 2010. Nous sommes en 2020, jusque-là vous avez mis en place toutes les commissions de réconciliation et d’enquêtes sur pied, jamais on n’a entendu l’ouverture d’un procès. Jamais on n’a entendu quelqu’un au sommet de la Côte d’Ivoire dire qu’il est venu traiter le problème des Wê ».

« Attention ! En quoi le peuple Wê est différent des massacres qui ont eu lieu au Rwanda ? En quoi le peuple Wê est diffèrent de l’extermination des Juifs ? Le peuple Wê est un sous-peuple et apparemment c’est ce qu’on veut me faire comprendre. Parce que dix ans après un génocide, on n’a entendu personne sur le plan national ou international toucher ce point pour rendre justice à cette population qui a été exterminée. Personne n’a été jugé ni condamné et on parle de réconciliation. Parlant de réconciliation, je vous soutien mais il faut d’abord situer les responsabilités avant de chercher à se réconcilier. Mais jusque-là, il n’y a pas encore de responsable du massacre du peuple Wê », a fait observer l’acteur.

GLAZAI DOHOUN KEVIN S’ADRESSE AU PEUPLE WÈ
« C’est pourquoi, je m’adresse au peuple Wê. Ce n’est pas l’Etat qui doit tout faire et je suis d’accord. Ce n’est pas à lui de défendre notre cause. Ceux qui sont morts n’ont-ils pas de parents, d’enfants, de sœurs ? Où êtes-vous peuple Wê ? J’ai entendu la maman Martine Kéi Vaho qui défend le dossier du peuple Wê à l’international pour porter plainte, dire qu’elle manque de moyens. Trouvez-vous ça normal ? J’ai eu mal et j’ai dit que je ne resterai pas silencieux et je suis fier d’être Wê », a indiqué Dohoun Kevin.

« C’est pourquoi, j’ai fait cette vidéo pour qu’on comprenne qu’on doit tous se lever pour rendre justice à notre peuple. Je ne vous appelle pas à la haine ni à une révolte. Mais nous devons trouver les moyens pour donner à cette dame que je ne connais pas d’ailleurs personnellement. On n’a pas besoin d’entre milliardaire pour régler ce problème. Nos frères ont été tués dans leurs maisons, dans leurs champs de façon lâche pour leur conviction. Je demande la justice pour tous.

Si nous avons assisté à un procès sur le plan international de sept femmes qui sont mortes à Abobo, ce n’est pas une tuerie de plus de 5 000 personnes qu’on doit ignorer. Soyons conséquents avec nous-mêmes. Je n’ai pas affaire à l’Etat de Côte d’Ivoire, j’appelle mon peuple Wê, là où il se trouve », a invité Dohoun Kevin.

LE CONCERT D’ALPHA BLONDY OFFERT PAR AMADOU GON COULIBALY.
Rappelons que du mardi 31 décembre 2019 au samedi 18 janvier 2020, les populations de plusieurs villes de la Côte d’Ivoire ont été gratifiées de concerts d’Alpha Blondy et Tiken Jah Facoly offert gracieusement par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Ces concerts selon des proches de son initiateur, avaient pour objectif de promouvoir la paix et l’unité et démarrer l’année 2020 en beauté en Côte d’Ivoire.

Dans un message lu sur les antennes de la télévision nationale, Alpha Blondy affirmait: « Il faut envoyer des signaux positifs en faisant revenir à de meilleurs sentiments tous les va-t-en-guerre. Que mon jeune fils ou frère, M. Soro Guillaume puisse changer d’attitude ». Puis d’ajouter : « Nous ne sommes pas dans la défiance. Nous ne sommes pas dans le challenge guerrier. L’erreur est humaine mais y persévérer est diabolique».

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment