02052023Headline:

Les cartouches de fusil du fabricant franco-italien Cheddite sont utilisées dans la répression en Iran

Des cartouches de fusil à pompe produites par le fabricant franco-italien Cheddite ont été utilisées dans la répression des manifestations en Iran. Ces cartouches de Cheddite sont par ailleurs largement utilisées pour la chasse depuis au moins 2011. Or le fabricant pourrait en être tenu pour responsable : il est tenu de contrôler ses chaînes de vente, car ce type de produit est sous sanction de l’Union européenne depuis 2011 et interdit à la vente en Iran.

Nous avons demandé à des Iraniens de nous transmettre des photos des cartouches récupérées lors des manifestations qui enflamment l’Iran depuis la mort de Mahsa Amini, le 16 septembre dernier. Nous avons reçu et analysé plus de 100 photos et vidéos où l’on peut voir des bombes lacrymogènes, des balles de fusil, des projectiles de paintball et des cartouches de fusils à pompe, largement utilisées par les forces de sécurité iraniennes. Si la plupart des cartouches de fusil photographiées ont été fabriquées en Iran, 13 cartouches récupérées dans huit villes iraniennes différentes portent le logo de Cheddite.

La présence des cartouches de fusil à pompe du fabricant franco-italien en Iran s’avère ne pas être récente : elle sont largement utilisées par les chasseurs iraniens depuis des années. Un membre des forces de sécurité iraniennes a déclaré aux Observateurs de France 24 que son unité reçoit parfois des cartouches de fusil à pompe destinées à la chasse.

Cheddite pssède des usines en Italie et en France, avec des sièges à Livourne, en Italie, et à Bourg-lès-Valence, en France. L’entreprise affirme être le plus grand fabricant au monde de cartouches de fusil à pompe vides et de capsules de tir, en produisant plus d’un milliard chaque année.

L’entreprise fabrique ces cartouches vides avec des douilles en plastique et des culots en métal qui contiennent une amorce produisant des étincelles, et les vend ensuite à d’autres fabricants qui remplissent les cartouches de poudre explosive et de billes, ou d’autres projectiles.

“Ils essaient toujours de ramasser toutes les cartouches vides”

Ce manifestant affirme :

 

 Quand ils tirent sur les gens, ils essaient toujours de ramasser toutes les cartouches vides sur le sol. Celle-ci était tombée quelque part dans l’obscurité. Ils ne l’ont pas vue, et j’ai pu la trouver quand ils étaient partis.

Le fait que les forces de sécurité ramassaient les cartouches sur le sol après leur passage a été confirmé par d’autres témoins sur France 24 ou sur les réseaux sociaux.

Depuis Téhéran, un manifestant a transmis à notre rédaction des clichés d’une cartouche qu’il a ramassée le 3 octobre, après que les forces de sécurité ont tiré au fusil à pompe sur les manifestants. La cartouche indique bien le logo avec les quatre inscriptions du chiffre 12, typique de Cheddite. Sur le manche en plastique, il est indiqué : “Iran 2020/01”.

À la demande de France 24, un habitant de Mahabad a envoyé le 30 octobre des images d’une cartouche récupérée après que les forces de sécurité ont utilisé des fusils à pompe pour réprimer une manifestation le 29 octobre. La cartouche avait un boîtier en plastique vert, sans marquages ainsi que le logo “12*12*12*12*” de Cheddite sur la base.

Deux experts en balistique ont déclaré à France 24 que les cartouches semblaient être fabriquées par Cheddite. Le fabricant est le seul connu à utiliser l’inscription “12*12*12*12*”. “Ce motif à 12 étoiles correspond à l’estampille figurant sur le site web de Cheddite et sur d’autres sites web présentant des produits de Cheddite”, fait valoir Neil Corney, de l’Omega Research Foundation.

Des membres de 1500 Tarsvir, un groupe qui documente les manifestations de 2022, ont envoyé des photos montrant dix autres cartouches de fusil de chasse de marque Cheddite. Ces cartouches ont été récupérées dans cinq autres villes : Chiraz, Karaj, Rasht, Sanandadj et Kamyaran.

 

“Si tu tires à bout portant, tu peux aussi tuer des gens”

Dans un entretien que nous avons pu obtenir avec un membre de la milice Bassidj, qui a participé à la répression des manifestations de 2022, celui-ci a déclaré que son unité était fournie, pour les fusils à pompe, avec des cartouches de marque Maham, faites de douilles transparentes marquées “anti-émeute” et remplies de billes de plastique. Il affirme avoir aussi reçu des cartouches de fusil à pompe non marquées, remplies de grenaille de métal, qui causent de “petites blessures partout” sur le corps des victimes.

Nous tirons avec tout ce qu’ils nous donnent. La plupart du temps, il s’agit de Maham transparents de calibre 12, mais nous avons également reçu des cartouches de couleur, qui ne sont pas nécessairement destinées à un usage anti-émeute. Elles n’ont pas de marquage et contiennent surtout de minuscules billes. Nous en avons de plus en plus ces derniers temps…..

Quelle est la signification de l’inscription inscrite sur la base de la cartouche ? S’il s’agit d’un calibre 12, il contient de minuscules billes de fer que l’on tire et dont l’autre côté se brise.

Avez-vous vu les photos de personnes touchées par des fusils à pompe ? Ils ont de minuscules blessures sur tout le corps dues à ces petites billes de fer. Si vous touchez un oiseau avec, c’est mortel. Si vous touchez une personne, c’est douloureux. Ça peut rendre quelqu’un aveugle ou le paralyser à jamais. Si tu tires à bout portant, tu peux aussi tuer des gens. Peu importe ce qui est écrit dessus, qu’il s’agisse d’une cartouche anti-émeute ou d’une cartouche de fusils à pompe, c’est la même chose.”

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles