02032023Headline:

Les drones iraniens qui frappent l’Ukraine sont fabriqués à partir de pièces «made in USA»

L’armée russe utilise de plus en plus de drones iraniens pour frapper des cibles civiles en Ukraine. En début de semaine, le président Volodymyr Zelenski a déclaré que l’armée ukrainienne avait abattu plus de 80 de ces machines en deux jours. Seulement voilà, des experts ukrainiens et britannique ont examiné à la loupe quelques exemplaires de ces drones iraniens. Et ils ont découvert que les pièces à partir desquels ces drones sont fabriqués proviennent à plus des deux tiers d’entreprises américaines.

Le drone iranien Shahed-136, examiné par un groupe d’experts ukrainiens, contenait 52 composants. Quarante d’entre eux, du semi-conducteur jusqu’au moteur, ont été fabriqués par treize entreprises américaines différentes.

Comité d’experts
Ces informations sont prises très au sérieux à Washington. L’administration Biden a créé un comité d’experts qui doit répondre à cette épineuse question : comment ces pièces de fabrication américaine se trouvent-elles dans des drones iraniens ?

Contactées par plusieurs médias américains, les entreprises concernées aux États-Unis ont assuré respecter les sanctions qui interdisent toute vente d’armement ou de matériel pouvant servir à en produire à Téhéran.

Sociétés écrans
Les spécialistes, réunis par la Maison Blanche, ne croient d’ailleurs pas que la faille se trouve au niveau des fabricants américains. Ils soupçonnent plutôt l’Iran et la Russie d’acheter le matériel en question à travers des sociétés écrans. Celles-ci sont difficiles à démasquer et donc encore plus difficiles à contrôler.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles