03312017Headline:

“Les Ivoiriens ne sont pas emballés par les décisions de Ouattara face à la fronde sociale “/ Reaction des internautes

ouattara 1

Fronde sociale : malgré le discours de Ouattara, les Ivoiriens maintiennent la pression

Les Ivoiriens ne sont pas emballés par les décisions du président Ouattara face à la fronde sociale.

La célébration de la fête du travail, dimanche 1er mai 2016, au palais de la présidence a été l’occasion, comme promis, pour Alassane Ouattara de parler aux Ivoiriens très remontés contre le gouvernement.

Il a annoncé des décisions dont deux ont été relayées par les communicants de la présidence sur la page Facebook de l’Insitution. Il s’agit des décisions concernant le permis de conduire et l’électricité. «Pourquoi renouveler un permis qui n’a pas encore dix ans? Je décide de la suspension de l’opération de renouvellement du Permis de conduire», a dit le Président Ouattara qui a aussi déclaré que «Il faut mettre fin au monopole de la SODECI et de la CIE».

Ces deux affirmations du chef de l’Etat, si elles ont été appréciées par un groupe des abonnés de la page, tel n’est pas le cas pour la plupart. En effet, quelques internautes ont salué l’attention accordée par le Président Ouattara aux préoccupations des Ivoiriens. «Je suis fière de vous avoir choisi comme président. Sage décision ! Qu’Allah vous donne une santé de fer», s’est réjouie Mamba Bakayoko.

On compte peu les internautes qui sont allés dans ce sens. La plupart a critiqué ces décisions et ont même émis des doutes quant à sa sincérité. «Ses politiciens nous font le jeu de l’essai -erreur. S’il n’y a pas eu ce tapage autour de ses décisions à la c., le Pr n’allait jamais se prononcer là-dessus. Mais mieux vaut tard que jamais », a indiqué Bele Papis Diarra.

Et Armand Boni de s’étonner : «Ça veut dire que le ministre du Transport prend des décisions sans consulter le président. Affaire à suivre ». Quant à Pape Thiam, il interpellera le chef de l’Etat. «J’aimerais qu’il suit plus les activités et surtout les mesures inopportunes prises par ses ministres souvent. Et s’il le faut, changer ceux qui ne sont pas à la hauteur».

Les internautes ont montré qu’ils ne sont satisfaits avec les décisions du Président Ouattara. «Président, tout ce qu’on suspend peut à un moment ou à un autre reprendre. Nous voulons tout simplement l’abandon du projet de renouvellement du permis», a fait savoir Franck Julius Essimel. Mieux, Jacques Allatin, au sujet de l’eau et l’électricité, dira «ce n’est pas la solution! L’eau et l’électricité doivent être du ressort de l’état comme l’éducation, la santé, la défense nationale, la diplomatie etc. Le privé ne doit avoir que des contrats de sous-traitance pour des questions de maintenance technique». Pour lui, «un Etat qui ne peut pas offrir l’eau et l’électricité à ses populations, est un Etat en faillite. Il ne peut donc qu’immerger».

A l’image de Denis Konan, les Ivoiriens attendent le chef de l’Etat sur le terrain. «On est là très vigilant dèh. Prado, on est derrière toi. Eclaire-nous ! Emmanuel Macron là, on est plus âgé que lui et il n’est pas plus intelligent que nous. Donc, prend tes responsabilités. Nous on est caler, vigilance va nous tuer», ironise t-il à la fin de son propos. Pour sa part, Lk Diallo estime que la décision de casser le monopole de la Sodeci et la CIE est «l’unique solution durable pour la stabilité des prix dans ce secteur». Cependant, dit-il au président Ouattara : «on attend la mise en oeuvre effective! ». Et Mawa Diomandé d’acheve : «Merci président, faut pas nous blaguer hein !»

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment