12112018Headline:

Les partisans d’Ali Konaté dénoncent son reléguèment sur la liste du Président Zakpa; Ce n’est pas la grande sérénité au sein du parti unifié RHDP.

Ce n’est pas la grande sérénité au sein du parti unifié RHDP Lôh-Djiboua depuis le dépôt des dossiers de candidature pour les élections municipales et régionales du 13 Octobre 2018.

Vers l’invalidation de la liste du RHDP unifié pour les régionales dans le Lôh-Djiboua ? Depuis le dépôt du dossier de candidature de la liste conduite par l’ancien ministre Roland Zakpa Komenan, président sortant de l’actuel conseil régional du Lôh-Djiboua, une vague de protestation s’est élevée au sein des membres de ladite liste. Réunis en réunion extraordinaire le dimanche 02 Septembre 2018 à Divo, des partisans d’Ali Badarah Konaté dit ABK, Président du mouvement alassaniste dénommé Lrd-Nouvelles énergies (Libéraux pour la renaissance et démocratie), ont demandé le retrait pure et simple de leur leader de la liste conduite par Zakpa Komenan.

Pour ces derniers, il est inadmissible que leur leader ABK soit relégué à la 7è place sur la nouvelle liste, c’est-à-dire désormais au rang de simple conseiller régional après tant d’années de services rendus aussi bien au Président Zakpa qu’au conseil régional d’où il assure actuellement les fonctions de 3è vice-président. « Nous nous sentons trahis par le Président Zakpa. En tant que membres des LRD, nous ne pouvons pas accepter parelle humiliation de notre leader. Soit le Président Zakpa rétablit Ali Konaté dans ses droits et nous ferons la campagne ensemble pour la victoire du RHDP, soit nous nous retirerons de la liste qu’il conduit, et il nous trouvera sur son chemin», a prévenu Adama Traoré, coordonnateur LRD de Divo, joint par Linfodrome.

Pour sa part, le Président des LRD-Nouvelles énergies, Ali Badarah Konaté, dit comprendre la position de ses partisans mais dit être concentré actuellement sur les journées AGC (Agir avec générosité pour la cohésion), organisées par le LRD dont le lancement a eu lieu à Abobo le week-end dernier. Dans le camp de Zakpa Komenan, on essaie de relativiser la situation, soulignant que les postes de vice-présidents seront désormais tournants et donc il n’y a pas à se faire du mauvais sang parce qu’on n’a pas été choisi comme vice-président au départ. « Chacun aura son tour de vice-présidence », fait-on savoir. Nous y reviendrons.

David YALA

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment