10242017Headline:

Les sachets plastiques toujours sur le marché !

Malgré l’interdiction: Les sachets plastiques toujours sur le marché
Les sachets plastiques n’ont pas encore disparu du quotidien des Ivoiriens malgré l’entrée en vigueur le 8 novembre 2014, du décret (du 22 mai 2013) portant interdiction de production, de commercialisation, de détention et d’utilisation.

Dans les marchés et boutiques de la capitale économique ivoirienne, notamment, ces produits sont encore visibles, tant et si bien qu’on pourrait dire que ces sachets ont la peau dure. De même, il n’est pas rare de rencontrer des personnes transportant des marchandises dans des sachets plastiques.

Sur les grandes artères du district d’Abidjan, on voit encore se faufiler entre les véhicules, des vendeurs ambulants d’eau en sachet. Un vrai défi pour l’Agence nationale de la salubrité urbaine (Anasur) qui mène une vraie traque. Une mission, toutefois rendue laborieuse par sa tutelle.

Selon de bonnes sources, en effet, le ministère de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement durable, à l’origine de ce décret, a signé des dérogations au profit de certaines entreprises pour une durée de 6 mois renouvelables. Pour dit-on permettre à ces industriels de liquider leur stock. Rappelons que des personnes, en majorité des producteurs et vendeurs d’eau en sachet avaient protesté contre l’application de la mesure d’interdiction des sachets plastiques sur toute l’étendue du territoire.

Le Syndicat national des producteurs d’eau agréés (Syneapeci) était même entré une grève, le 25 novembre 2014. Gervais Ekoun, secrétaire général de ce syndicat avait expliqué que cela occasionnerait la mise au chômage de 13.000 travailleurs.

 

Jonas BAIKEH

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment