07242017Headline:

« L’espoir Vers la libération (provisoire) de Gbagbo ? se précise »

Gbagbo comdanation CPI

L’éventualité d’une libération de Laurent Gbagbo occupe toujours la presse ivoirienne. Revue.

Les dépositions des 15 premiers témoins ont démontré « la vacuité du plan commun constitutif des crimes contre l’humanité dont Laurent Gbagbo est accusé », signe Le Quotidien d’Abidjan. Le Nouveau Courrier dit avoir vu des témoins faire « des déclarations à l’emporte-pièce » ou se livrer à « des reniements de leur déposition ».

« Les accusateurs perdent leur sérénité et bafouent constamment », fait savoir Le Nouveau Courrier. Dans « son échec », livre Le Quotidien d’Abidjan, Fatou Bensouda (procureur de la Cpi) a adressé un courrier aux juges de la Cpi pour réclamer « des mesures draconiennes de protection des témoins à la limite de la violation du principe d’équité d’un procès ».

Le Quotidien d’Abidjan accuse le procureur de « tentative d’intimidation » contre des cyber-activistes et les journaux proches des accusés, « pour avoir tenté d’identifié des témoins ». « Il en résulte que la divulgation de l’identité des témoins protégés est interdite et que toute tentative de le faire, que ce soit réussie ou futile, peut constituer le crime contre l’administration de la justice », a écrit Bensouda dans son courrier, que mentionne le quotidien.

La bouée de sauvetage aujourd’hui pour Fatou Bensouda, croit savoir Le Nouveau Courrier, c’est « la responsabilité du supérieur hiérarchique », qu’elle a incluse dans« sa démarche ». Pour le journal, c’est « le seul mode de responsabilité sur lequel compte l’accusation pour faire condamner Gbagbo et Blé Goudé ».

 

Vers la libération (provisoire) de Gbagbo ?

« Bonne nouvelle pour Gbagbo », hurle LG infos. « Après 5 ans de détention arbitraire, à La Haye », dénonce le journal, « l’espoir de libération de Gbagbo se précise ». À en croire Le Temps, les Occidentaux seraient « en négociation très serrée avec Gbagbo ». La Belgique, L’Afrique du Sud, l’Ouganda, ébruite Le Temps, sont « les pays qui pourraient accueillir Laurent Gbagbo », pour une « liberté ne serait-ce que provisoire ».

Pour Jean-Luc Mélenchon, homme politique français et député européen, il faut« que Gbagbo soit libéré », rapportent en chœur L’inter et Notre Voie. Devant le Parlement européen, le 13 septembre 2016, il n’a pas manqué de souligner que« Gbagbo a été iniquement envoyé au Tpi (Cpi, ndlr) alors qu’il demandait un recomptage (des voix) » à l’issue des élections de 2010 en Côte d’Ivoire (Cf. soir info). Recomptage que réclame aujourd’hui la communauté internationale pour le Gabon.

Et Aujourd’hui de s’interroger : « Maintenant que va faire la CPI ? Poursuivre le procès de Laurent Gbagbo et regarder les témoins de l’accusation continuer de déposer à décharge ? Ou alors arrêter ces simulacres d’audience qui n’ont toujours pas mis en lumière le plan commun dont se serait servi l’ancien président ivoirien pour exterminer les partisans d’Alassane […] Ouattara et demeurer au pouvoir ? »

ivoirejustice.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment