06022023Headline:

Liban: le chef du Hezbollah reçoit le leader du Hamas, une première depuis juin 2022

 

Les médias proches du Hezbollah indiquent que Hassan Nasrallah et Ismaïl Haniyeh ont passé en revue les événements à la mosquée al-Aqsa et en Cisjordanie, théâtres d’une montée significative de la violence entre les Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes depuis le début du ramadan. Les deux chefs islamistes ont évoqué « la coopération » entre les mouvements anti-israéliens « pour faire face aux événements et aux développements dans la région. »

L’intensification de la coopération
La rencontre entre les deux hommes, dans ce contexte particulier, confirme le rapprochement entre les deux grands mouvements chiite et sunnite, tous deux appuyés par l’Iran. Ce rapprochement n’est pas seulement de nature politique. Les informations disponibles évoquent une intensification de la coopération militaire et sécuritaire entre les deux organisations islamistes.

Les analystes affirment que les tirs, imputés au Hamas, de dizaines de roquettes, jeudi dernier, sur le nord d’Israël à partir du sud du Liban, un fief du Hezbollah, n’auraient pas pu se produire sans le feu vert du parti chiite libanais. Le Hezbollah a aussi joué un rôle de premier plan dans la réconciliation survenue à l’automne dernier entre la Syrie et le Hamas après une brouille de plus de dix ans causée par le soutien du mouvement palestinien aux rebelles syriens.

What Next?

Recent Articles