07212017Headline:

Libération de Gbagbo: Voici celui qui tire les ficelles

Nous indiquions dans un précédent article que les partisans de l’ex chef d’Etat ivoirien Laurent Gbagbo avaient déposé pardi dernier une motion au parlement  européen pour exiger sa libération.

Les membres du Front Pour la Renaissance (FRA),composés du militant des droits de l’homme, Dr Gervais Boga, du porte-parole de Charles Blé Goudé, Youssouf Diaby, de la représente du FPI en France Assalé Ade et de la présidente des femmes patriotes en France, Léontine Topo, ont été reçus au sein du parlement  situé à Strasbourg en France.

Selon une source proche de l’hémicycle, le candidat à la prochaine élection présidentielle en France, Jean Luc Mélenchon  y a joué un grand rôle.

Ce dernier déclarait d’ailleurs en septembre 2016, lors d’un débat sur le cas du Gabon au Parlement européen  ceci. « Monsieur Gbagbo a iniquement été envoyé à la CPI parce qu’il demandait un recomptage des voix. Par conséquent, il ajoutait : « Mieux vaudrait que monsieur Gbagbo  soit libéré… »

« En fait, je n’ai pas vu de manifestation telle qu’elle était annoncée depuis mars. Par contre j’ai vu Jean-Luc Mélenchon, candidat aux élections présidentielles pour le Front de gauche et le Parti Communiste, mais aussi député européen, discuter avec les délégués ivoiriens. Il me semble qu’il les a emmenés dans son bureau. Finalement la délégation a aussi été reçue par le cabinet du président du Parlement Européen (Ndrl Antonio Tajani », a révélé notre source en question.

Alors qu’une manifestation d’envergure était aussi prévue par les partisans de Gbagbo, force a été de constater qu’elle n’a malheureusement pas eu lieu, sans aucune explication officielle.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment