10182017Headline:

Liberté du Commissaire 5500, Une liberté provisoire, Doit retourner voir le juge pour son jugement

Arrêté par la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) le 4 mai 2016 dernier, le brouteur Abdoulaye Raimi dit « Commissaire 5500 » est sorti de prison le jeudi 27 juillet 2017 à 18H30. Une libération qui a fait beaucoup jaser. « Il a été libéré, car il a fini d’épuiser sa peine. », « Il a bénéficié de l’intervention de la star africaine Nounakan Edith Silué » et bien d’autres propos ont circulé dans la cité et sur les réseaux sociaux.

Lire aussi: http://abidjantv.net/art-et-culture/coupe-decale-refuse-aux-jeux-de-la-francophonie-dj-arafat-attaque-2-villes-en-europe/

“Quelques jours après la sortie de prison de l’un des plus puissants boucantiers de ces derniers temps, les langues se délient. Abdoulaye Raimi a bénéficié d’une liberté provisoire, a-t-on appris. « Le dossier d’Abdoulaye Raimi alias « Commissaire 5500 », est en cabinet d’instruction. L’accusé n’a pas encore été jugé. Après plus d’une année passée à la maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), les avocats de Raimi ont déposé une requête pour qu’il puisse bénéficier d’une liberté provisoire. Une démarche qui a été approuvée par le juge d’instruction. Ainsi, le jeudi 27 juillet 2017 dernier, à 18H30, il lui a été accordé une liberté provisoire. » Nous ont confié des proches du Commissaire 5500.”

Abdoulaye Raimi n’a donc pas fini d’épuiser sa peine et n’a pas non plus bénéficié d’une intervention de star. Il va pouvoir avec cette liberté séjourner hors de la prison en attendant son éventuel procès.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment