08222017Headline:

Liberté provisoire pour un ex-ministre de Laurent Gbagbo/Ses premiers mots

Un ancien ministre ivoirien de la Fonction publique sous Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, a bénéficié d’une mesure de liberté provisoire après deux ans de détention pour “assassinat et complicité d’assassinat”.

“La chambre d’accusation a rendu une ordonnance acceptant la mise en liberté provisoire de M. Hubert Oulaye », dans la mesure où l’ex-ministre présente des garanties de présentation”, a déclaré mercredi le procureur général du tribunal d’Abidjan Aly Yéo.

 

Hubert Oulaye, interpellé et placé en détention en mai 2015, est accusé d’assassinat et complicité d’assassinat de militaires de l’Opération de l’ONU en Côte d’Ivoire (Onuci).

L'ex-ministre de Laurent Gbagbo est désormais libreCopyright de l’imageAFP
Image captionL’ex-ministre de Laurent Gbagbo est désormais libre

Sept Casques bleus nigériens et huit civils avaient été tués en juin 2012 non loin de Guiglo, ville d’origine de l’accusé située dans l’ouest du pays.

L’ex-ministre de Laurent Gbagbo devrait donc «comparaître libre devant les assises prochaines », a souligné son avocat, Me Rodrigue Dadjé, sans donner de date.

Côte d’Ivoire: Oulaye à sa sortie de prison, «Pour moi la prison est une formation qui nous permet de réfléchir»

L’ancien ministre de Laurent Gbagbo, Hubert Marc Arthur Oulaye détenu depuis ans a recouvré la liberté provisoirement mercredi.

Une cérémonie organisée jeudi à son honneur à Abidjan a été l’occasion pour ce dernier de revenir sur sa détention.

L’ex exilé au Ghana a indiqué que pour lui la  prison est une formation qui permet de réfléchir. Il a aussi signifié ne pas avoir de regrets pour son combat à côté de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo.

« Quand on fait la politique, il y a deux choses qui nous accompagne : l’exil et la  prison », a-t-il indiqué, avant d’ajouter. « Pour moi la  prison est une formation qui nous permet de réfléchir. Dans la vie, nous avons choisi une vie de combat .Souvent nous on se dit qu’on est fort, on se dit qu’on a choisi, si tu le regrette c’est ton problème (…..) Moi j’ai fait le choisi du combat du côté du président  Laurent Gbagbo et de la cote d’Ivoire (…) ma joie est continue. ».

Hubert Oulaye a été arrêté en mai 2015 à son domicile, selon les autorités pour l’assassinat de militaires de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) dans l’ouest du pays en 2012.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment