09222021Headline:

Libye: le fils de feu Mouammar Kadhafi se veut d’un pays nouveau avec des visions

Le fils de l’ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, se positionne de plus en plus pour la prochaine présidentielle en Libye. Seif al-Islam Kadhafi entend rassembler à nouveau les Libyens pour le bien-être du pays.

« Restaurer l’unité perdue », c’est l’objectif que poursuit Seif al-Islam pour son pays, la Libye. Dans une rare interview accordée au New York Times à Zintan, dans l’ouest du pays, Kadhafi a indiqué que les politiciens au cours de la dernière décennie, n’ont apporté aux Libyens « que de la misère ». Il fait référence à l’état actuel de la Libye depuis 2011, lorsque la France et ses alliés ont assassiné le guide libyen avec l’aide de certains politiques libyens.

« Il est temps de retourner dans le passé. Le pays, il est à genoux… Il n’y a pas d’argent, pas de sécurité. Il n’y a pas de vie ici », a déclaré Seif al-Islam, 49 ans. Pressenti pour succéder à son défunt père, il a dû fuir puis a été emprisonné avant d’être libéré par le Gouvernement d’accord national, il y a quelques années. Depuis, il vit caché et fait rarement des apparitions publiques. Cette dernière sortie laisse supposer qu’il se positionne pour briguer la magistrature suprême de son pays.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles