12082021Headline:

L’intégration dans ses fonctions à la Direction des Impôts, de celui que la Côte d’Ivoire accusait « d’avoir transporté des valises de milliards dans sa fuite »

L’actualité ivoirienne de ce mardi est marquée par la nomination des organes de direction du nouveau parti de l’ex président ivoirien( PPA-CI) , l’intégration, dans ses fonctions à la Direction des Impôts, de celui que la Côte d’Ivoire accusait « d’avoir transporté des valises de milliards dans sa fuite », le refus catégorique de la main tendue de Laurent Gbagbo par Simone Gbagbo. Même si dans les foyers les ivoiriens en parlent, le journaliste Fernand Dédeh, lui parle haut et fort dans une épître à Barthelemy Zouzoua Inabo.

“Encore un bon point sur le chemin des réconciliation nationale. Un geste technique de ton Camarade. L’intégration dans ses fonctions à la Direction des Impôts, de celui que la Côte d’Ivoire accusait « d’avoir transporté des valises de milliards dans sa fuite », donc « l’auteur du braquage de la BCEAO », après la crise post électorale, n’est pas anodine. C’est à la fois une volonté de passer l’éponge et surtout de laisser à la politique, ce qui est à la politique. Le retour de LG76 en Côte d’Ivoire, depuis le 17 juin 2021, ouvre le jeu politique.
À l’époque, à la direction générale des Impôts, ses collègues et collaborateurs l’appelaient « Monsieur le Président ». Il était le directeur du Cadastre. il est le prototype des hommes et des femmes de cette région de la Côte d’Ivoire, Centre-Nord, du Hambol, (Katiola, Niakara, notamment), travailleurs, déterminés, dignes, loyaux, fidèles en amitié, toujours en quête du savoir. Ils ne rechignent jamais à la tâche. « Nous sommes d’une culture initiatique. Nous respections les valeurs de notre société. Nous n’abandonnons jamais un bienfaiteur. », me dit-il un jour… Les propositions n’ont pas manqué, pendant sa dure période d’exil. « Frère, quand j’étais directeur du Cadastre, j’avais au bas mot, 15 millions de primes trimestrielles. J’ai abandonné tout ça pour l’idéal que je poursuis. J’avais 19 ans quand mon chemin a croisé celui de mon mentor. Il m’a dit tu vas faire l’Economie. Après le Droit. Aujourd’hui qu’il est en prison, je me considère comme lui, en prison. Je ne peux rentrer au pays. ».
Le fils de Niankara a vécu difficilement en exil. Il n’avait pas souvent le moindre copec dit-il. Des amis l’ont soutenu à payer ses loyers et assurer son quotidien. Mais il est resté droit dans ses bottes. Poursuivi par son pays pour détournement de fonds à la BCEAO, il était le ministre du budget pendant la crise post électorale, un mandat d’arrêt avait été lancé contre lui. Un procès s’est tenu à Accra. Il a été blanchi ou du moins, la Côte d’Ivoire n’a pas pu prouver comment un homme fuyant le pays par pirogue, avait pu transporter autant de mallettes, susceptibles de contenir les milliards indiqués. Le mandat a été levé. « Nous devons faire la politique autrement. ». Tel était son credo. Et pour lui, faire la politique autrement, signifiait, dialogue, réconciliation, retour sécurisé au pays de tous les exilés, démocratie.
Pour lui, les bonnes nouvelles viennent ensemble. Nommé porte-parole dun nouveau parti créé par son mentor seulement ce lundi 25 octobre 2021, le fils de Niankara a également réintégré dans ses fonctions à la direction générale des Impôts. Dis MERCI a ton Camarade. La réconciliation, n’est pas une maison achevée déposée. C’est une construction au quotidien du vivre ensemble. C’est un dépassement des frustrations, des colères, dès manquements, chaque jour. C’est le ravalement des orgueils et des egos. Depuis au moins 2018, ton Camarade est dans la dynamique de la réconciliation. Certains regardent la réconciliation a l’aune de leurs intérêts et des privilèges perdus ou envisagés. La vie d’une nation n’est pas un long fleuve tranquille. Il y aura toujours des accrocs, de profondes dissensions. Mais la capacité de vivre ensemble doit toujours primer sur les querelles des lagunes.
La marche même de la Côté d’Ivoire montre que tout est possible dans ce pays. Les Ivoiriens savent se séparer pour mieux se retrouver. Qui pouvait penser un jour que ton Camarade et le Bombardier 88 (B88) allait vivre un à amour-passion au Golf, après tout ce qui s’est passé entre 1994 et 1999? Qui pouvait penser que les relations du Grand-frère et du petit frère allaient se détériorer de nouveau au point d’en arriver au blocus de la résidence du premier en 2020? Aujourd’hui, les deux hommes se parlent… Qui pouvait imaginer un jour, Ton Camarade et LG76, rire « à gorges déployées », au Palais présidentiel au Plateau? Le jeu politique a quelque chose de mystique que le commun des mortels ne comprend pas ou ne comprendra jamais…
Avançons sur le bon chemin… Ouvrons nos cœurs. Brisons les derniers obstacles sur la route de la réconciliation nationale. Ton camarade sait les gestes à faire… Passe-lui le message…
LG76 peut se retirer tranquillement à Mama, dans son village, ce mercredi 27 octobre 2021, l’esprit léger. Il a installé la direction exécutive de son nouvel instrument de lutte et son porte-parole retrouve son porte-feuille. Sauf qu’il a perdu totalement ou presque, la main de « la Grande femme. ». Elle a rejeté l’offre de rejoindre le nouveau parti…”, dit-il.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles