08182018Headline:

L’objectif du mouvement ivoirien sur les traces d’Houphouët-Boigny; c’est d’amener, Bédié (PDCI) à signer les textes du parti unifié. A affirmé “Adjoumani”

L’objectif du mouvement ivoirien “Sur les traces d’Houphouët-Boigny, c’est d’amener” le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié “à signer” les textes du parti unifié, a affirmé son leader Kobenan Kouassi Adjoumani, lors d’un meeting samedi à Bondoukou (Est ivoirien).

“Notre objectif, c’est d’amener le président Henri Konan Bédié à signer le statut” du parti unifié, a indiqué M. Adjoumani.

“Si (M.Bédié) refuse, nous irons aux élections en RHDP (dénomination du parti unifié)”, a-t-il prévenu, estimant que “le parti unifié est la voie du salut pour la Côte d’Ivoire.

Le 17 juin, le PDCI a “endossé” la signature fin avril de l’accord politique pour la création du parti unifié et reporté l’examen des textes à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020, à l’issue d’un bureau politique.

Dimanche, Kobenan Kouassi Adjoumani, chef de file de la fronde contre M. Bédié, et 17 autres cadres du PDCI, ont été exclus du parti après avoir participé, malgré les mises en garde du président de leur formation politique, à l’assemblée générale constitutive du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP unifié, parti de la mouvance présidentielle).

Il est reproché à ces cadres d’avoir participé à cette assemblée générale en tant que membres fondateurs de ce nouveau parti unifié RHDP.

Adjoumani, avait qualifié ces sanctions de “nulles et de nul effet”, estimant qu’elles “n’ont aucune existence juridique”.

Pour le ministre des ressources Animales et halieutiques, “on ne peut pas diriger un parti politique comme le PDCI avec un esprit de revanchard”.

 

Connectionivoirienne.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment