08222018Headline:

Lobognon et affousatou condamnent son interpellation ” les voyous troublent la quiétude des Ivoiriens, volent, tuent s’évadent “..et..

Côte d’Ivoire: L’interpellation de Lobognon qui en dit long sur l’ambiance entre les tenanciers du pouvoir et Soro

– Alain Lobognon   a mardi soir confirmé l’information révélée en exclusivité lundi par KOACI.

Sur les réseaux sociaux, twitter comme à son habitude, le député proche de Guillaume Soro, jusque là muet, s’est dit victime d’un “un harcèlement politique” après avoir été interpellé dimanche soir par la DST   alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour la France dans le cadre d’une mission  officielle.

Amer au constat, il explique: “C’est la première fois depuis que je sors du pays par l’aéroport Felix Houphouet Boigny, que la police, en Côte d’Ivoire, me réclame un ordre de mission signé. Normal, disent certains. Ce que n’a jamais fait entre 2003 et 2007,   DST qui me savait rebelle de Bouaké.”

Avant cela il rappelle les faits: “Dimanche, au moment d’embarquer, après avoir fini les formalités de police, des agents de la DST m’ont invité, à présenter mon ordre de mission Search mission « cacheté » et mon passeport. « Le Ministre dit de te laisser voyager » fut accompagné de La restitution de mes documents.”

Il condamne: “Je récuse que la  DST soit mobilisée contre des hommes politiques, alors que des voyous troublent la quiétude des Ivoiriens, volent, s’évadent du palais de justice, passent la frontière et reviennent en Côte d’Ivoire pour braquer avec de nouvelles identités.”

Suspecté par le ministère de l’interieur dont dépend la   DST au constat, sinon cet épisode n’aurait pas eu lieu d’être, Alain Lobognon   est donc à son tour dans le viseur des autorités.

L’incident a néanmoins le mérite de mettre en lumière les tensions entre les tenanciers du pouvoir et l’actuel président de l’Assemblée nationale, en raison, selon certains, d’ambitions présidentielles qu’il aurait.

Après un autre épisode du genre (Moussa Touré, ndlr) et une note de la  DST rendue publique et dénoncée par Affoussiata Bamba, certains observateurs évoquent une volonté d’humiliation en public des classés “proches de Guillaume Soro.”

Enfin, une chose parait sûre, le climat entre Soro et le pouvoir, pour ne pas dire Ouattara dont certains à la présidence affirment qu’il n’y est pour rien, qu’il serait victime d’un “entourage”, parait bien loin de l’apaisement que brandissent étrangement certains en tendance du moment.

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment