08222017Headline:

Loire : Discrimination / Un petit guadeloupéen agressé dans son école pour la couleur de sa peau / Une plainte deposée

C’était le jour de trop pour le jeune élève de l’Ecole Marcel-Pagnol à Veauche dans la Loire (Centre-Est de la France).
Mardi 14 mars, l’enfant âgé de 10 ans a été violemment agressé dans la cour de son école par quatre de ses camarades à cause de sa couleur de peau.

Frappé lourdement à la tête, aux côtes, aux bras et aux jambes, le petit guadeloupéen est absent depuis mardi 14 mars. Les médecins ont du prononcer 14 jours d’ITT (Incapacité Totale de Travail) pour que le jeune enfant se repose et se remette de ses blessures.

L’affaire est relatée dans le journal régional, Le Progrès.

Cette violence n’était pas la première subie par l’enfant. En fait, ces mauvais traitements répétés depuis plusieurs années ont traumatisé le petit guadeloupéen qui pourtant se confiait à ses parents. Aujourd’hui, l’enfant est « devenu dépressif et a des idées suicidaires, il se réveille en pleine nuit ( vers 3 heures) avec une seule envie d’en finir » racontent ses proches.

Malgré les alertes fréquentes des parents, l’Ecole n’a jamais réagi.

Ce week-end, les parents du jeune écolier, ont porté plainte contre les quatre agresseurs. Une plainte est aussi déposée contre l’Inspection académique et la ville de Veauche.
L’affaire est désormais entre les mains de la Justice.

Dorothée Audibert-Champenois

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment