02032023Headline:

Lutte contre la corruption et la contrefaçon : La HABG et le CNLC signent une convention, voici les clauses

Le président de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), N’golo Coulibaly et le président du Conseil d’orientation du Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC), Brou Michel Gabriel N’zi ont paraphé le 16 janvier 2023, un accord de coopération. Et ce, en présence des ministres Françoise Remarck en charge de la Culture et de la Francophonie et Souleymane Diarrassouba en charge du Commerce et de l’Industrie.

La Côte d’Ivoire met tout en œuvre pour lutter contre la corruption et la contrefaçon. C’est dans cette optique que la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) et le Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC) ont signé un accord administratif le 16 janvier 2023.

Les raisons de la signature de ce partenariat
« Cet accord administratif, qui a été signé entre les deux entités, vise à mettre en place un mécanisme de coopération stratégique pour la coordination de nos actions en faveur de la lutte contre la corruption, les infractions assimilées et la contrefaçon » a déclaré N’golo Coulibaly, président de la HABG.

Avant lui, le secrétaire général de la Haute Autorité pour la Gouvernance (HABG), Augustin Henri Aka, a rappelé que l’institution, conformément à l’article 4 alinéa 2 point 18 de l’ordonnance n°2013-661 du 20 septembre 2013 est chargée de veiller au renforcement de la coordination intersectorielle et au développement de la coopération avec les organes qui participent à la lutte contre la corruption, tant au niveau national qu’au niveau international.

L’accord administratif s’inscrit dans la poursuite et l’intensification de la lutte contre ces infractions et le renforcement des capacités opérationnelles des services d’investigations
« La signature de l’accord administratif s’inscrit dans la poursuite et l’intensification de la lutte contre ces infractions et le renforcement des capacités opérationnelles des services d’investigations de nos deux structures pour faire face aux fléaux qui menacent continuellement nos sociétés » a-t-il ajouté. Quant au président du Conseil d’orientation du Conseil d’orientation du Comité National de Lutte contre la Contrefaçon (CNLC), Brou Michel Gabriel N’zi, il a indiqué que sa structure s’engagera à soutenir la HABG dans la lutte contre la corruption, la contrefaçon et les infractions connexes.

Les ministres Françoise Remarck et Souleymane Diarrassouba se sont réjoui de cette initiative des deux institutions de travailler en synergie pour lutter efficacement contre la corruption. Ils ont révélé comment le piratage, la corruption et la contrefaçon menacent la santé, la sécurité des consommateurs.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles