02232024Headline:

Lyon : L’ivoirien Sinaly Diomandé a Fenerbahçe ou au RB Salzsbourg en été

L’avenir du défenseur ivoirien Sinaly Diomandé ne devrait pas s’écrire plus longtemps à l’OL. Il devrait rejoindre Fenerbahçe ou le RB Salzsbourg l’été prochain, selon les dernières informations émanant de ses proches.
Jean-Louis Gasset, au regard du piètre temps de jeu de Sinaly Diomandé à l’OL, ne l’a pas inclus dans le groupe de joueurs de la Côte d’Ivoire pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 23) qui se joue dans son pays. Cette compétition aurait pourtant pu servir de vitrine au roc défensif des Gones pour se vendre lors du mercato hivernal qui vient de clôturer ses portes.

Finalement, c’est à Lyon qu’il devra faire ses preuves d’ici la fin de la saison. Pour le coach Pierre Sage, son niveau n’est pas suffisant pour lui faire assumer les premiers rôles en défense de l’Olympique Lyonnais. Le club français aurait pu se séparer du natif de Yopougon cet hiver avec les tentatives de Fenerbahçe et du RB Salzsbourg de le recruter.

Les 10 matchs de Sinaly Diomandé depuis le début de la saison en Ligue 1 n’ont pas facilité la décision des dirigeants des deux clubs intéressés par ses services. Pour autant, ses proches assurent depuis Abidjan que rendez-vous est pris pour la fin de saison. Le Stambouliote Fenerbahçe envisagerait de relancer la direction lyonnaise pour le défenseur de 22 ans en juin prochain.

Pour ce faire, Sinaly Diomandé devra relever son niveau en même temps que les dirigeants lyonnais devront baisser leurs prétentions pour faciliter son transfert. L’international ivoirien aux 9 sélections serait dans tous les cas déterminé à quitter Lyon à la fin de la saison. En position de force grâce à l’unique année de contrat qu’il lui restera après le 30 juin prochain, il pourrait facilement plier ses bagages cet été.

Ce cas de figure est d’autant plus possible qu’une autre formation, le RB Salzsbourg, en pince pour lui. Même si son faible temps de jeu n’a permis à aucune de ces deux formations de faire le forcing pour l’avoir, ses qualités bien scrutées par le club autrichien devraient compter. Il sera aussi moins couteux que les 7 millions d’euros exigés par Lyon pour le laisser partir alors puisqu’il ne lui restera plus qu’une année de contrat à partir de juin.

Si le transfert de Sinaly a été empêché cet hiver par sa direction, entre autres pour prévenir le départ souhaité d’Oumar Solet, l’histoire devrait bien être différente en fin de saison.

 

What Next?

Recent Articles