08212017Headline:

Maca: Il y’a quelque chose qui se prépare contre les détenus politiques

les-prisonniers-malades maca

Des détenus politiques de la crise post-électorale sont très inquiets.

Selon l’un des leurs, qui nous a joint en début d’après-midi hier vendredi 16 janvier, les responsables de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) ont décidé de les déguerpir de leur lieu de rassemblement. En effet, ces détenus, après 26 jours de grève de la faim, avaient été accueillis à l’infirmerie, sous des tentes dressées par la Croix-Rouge (Cicr). Cet accord avait été trouvé entre le gouvernement et l’Onuci pour obtenir qu’ils mettent un terme à leur grève.

Mais, selon ces détenus, tout porte à croire dans l’attitude des responsables du pénitencier qu’ils veulent rompre cet accord. «Les responsables de la Maca veulent nous renvoyer dans nos cellules. Nous savons que ce sera dur pour nous», a fait savoir notre source, sous le couvert de l’anonymat. «Madame la représentante de l’Onu, Aichatou Mindaoudou, est sollicitée pour la énième fois au sujet de la libération pure et simple ou de la mise en liberté provisoire de tous les prisonniers politiques incarcérés depuis plus de 3 ans à la MACA et dans des villes de l’intérieur du pays», a-t-il lancé. Selon d’autres sources, le nouvel expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Côte d’Ivoire, Mohamed Ayat, a rencontré ces détenus pour recueillir leurs préoccupations.

B. GUEU

L’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment