09212017Headline:

MACA :SOS Plusieurs prisonniers proGbagbo greviste de la faim ÉVACUÉS D’URGENCE À L’INFIRMERIE

prisoniers

ABIDJAN : Bien que bénéficiant des non-lieux partiels pour la plupart, les détenus politiques ivoiriens entament la 4è année de détention dite abusivement préventive. De véritables otages politiques que le régime #Ouattara utilise comme monnaie de chantage politique contre le parti du Président #Gbagbo. Officiellement 430 prisonniers politiques, mais officieusement 742, les détenus politiques #proGbagbo croupissent dans les goulags du régime Ouattara en flagrante violation de tous les droits humains.

A la suite d’une première grève de la faim en Juillet 2014, les détenus politiques ont entamé une 2ème grève de la faim depuis hier 22 septembre 2014. « Nous voulons être jugés ou libérés », affichaient-ils, hier, sur des pancartes en papier dans les cellules exiguës et surpeuplées de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Au 2ème jour de cette grève, nos sources rapportent qu’une dizaine de détenus grévistes de la faim ont été évacués ce matin à l’infirmerie de la MACA. « Ils sont déshydratés et très affaiblis. Si rien n’est fait, on va enregistrer d’autres hospitalisations et même pire, des morts » a confié une source introduite à #DeboutCiv.

C’est le lieu d’interpeller les organisations de défense de droits de l’Homme sur ce qui convient d’appeler l’extermination programmée des centaines détenus politiques dans les prisons de Ouattara. « Plus de 3 années de détention préventive dans des mouroirs, ça suffit. Libérez les prisonniers politiques proGbagbo !»

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment