09232017Headline:

Mairie du Plateau/ Bataille Akossi Bendjo contre Sawegnon: Voici la position de Ouattara

ouattara 1

Mairie du Plateau/ Bataille Bendjo – Sawegnon: Voici la position de Ouattara

Le message que le chef de l’État a fait passer

Dans la bataille entre Bendjo et Sawegnon, Alassane Ouattara n’a de préférence pour personne.

Quelle est la position d’Alassane Ouattara dans la bataille entre son communicant, Fabrice Sawegnon, et le baron issu de son allié, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Akossi Bendjo, pour la mairie du Plateau ?

Jeune Afrique (J.A), dans sa parution du 17 au 23 juillet 2016, donne un élément de réponse. Dans sa rubrique « Confidentiel », l’hebdomadaire informe que l’actuel président de la République de Côte d’Ivoire « n’a de préférence pour aucun des deux candidats déterminés à se présenter aux municipales de 2018 dans le quartier d’affaires du Plateau, l’une des communes les plus riches de Côte d’Ivoire ».

En lice, Fabrice Sawegnon, patron du groupe de communication Voodoo, et l’actuel maire Noël Akossi Bendjo, président de la Société ivoirienne de raffinage (Sir). Tous deux sont des proches du chef de l’État: Sawegnon est son communicant et Akossi, membre influent du Pdci, parti allié du Rdr au pouvoir, a joué un rôle actif dans sa campagne présidentielle d’octobre 2015. « Alassane Ouattara a fait passer un message clair à Noël Akossi Bendjo, dont le clan suspectait le pouvoir de soutenir Sawegnon: il est neutre dans cette affaire », confie un conseiller du chef de l’État, qui assure que ledit message a été transmis par Amadou Gon Coulibaly, le Secrétaire général de la présidence, et par Jeannot Ahoussou Kouadio, ministre chargé des Relations avec les institutions de la République et baron du Pdci, informe J.A.

Avant le lancement officiel de la compétition, les deux adversaires ont annoncé les couleurs. Même les affrontements entre partisans de Sawegnon et pro-Bendjo, au Plateau, samedi 5 mars 2016, n’ont pas mis un terme au « combat » avant le coup de sifflet de l’arbitre.

Fabrice Sawegnon continue de multiplier, bien que les municipales soient prévues en 2017, les actions en faveur des populations de la cité administrative de Côte d’Ivoire.

De son côté, le maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo, Président du Conseil d’administration de la Société ivoirienne de raffinage (Sir) et membre du Secrétariat exécutif du Pdci, ne dort pas sur ses lauriers. Il ne veut laisser à personne le soin de lui ravir son prestigieux poste de maire du Plateau. Invité, lundi 18 juillet 2016, à Cocody, du Forum des Directeurs de publication de Côte d’Ivoire (Fordpci), Noël Akossi Bendjo, sans le citer nommément, a lancé de grosses pierres dans le jardin de Fabrice Sawegnon. « Nous sommes au travail. J’ai tellement de travail que c’est le dernier de mes soucis. J’ai une commune à bâtir. Je n’ai pas le temps de m’occuper d’un petit gamin qui s’essaie à la politique. Les élections, c’est dans deux ans. Il va voir qui est qui», a martelé M. Bendjo. Certainement que Fabrice Sawegnon va lui répondre, ce mardi 19 juillet 2016, au cours d’une rencontre prévue avec la presse au Plateau. Vous avez dit duel des titans ? Ça promet !

SYLLA Arouna

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment