06242024Headline:

Malawi: après les destructions du cyclone Freddy, la crainte du choléra

Au Malawi, quelques jours après le passage du cyclone Freddy, qui a frappé le pays pour la deuxième fois en un mois samedi, et qui a fait plus de 400 morts, l’ONG Save The Children craint une flambée des cas de choléra.

En cause explique l’organisation dans son communiqué publié vendredi 17 mars, les difficultés d’accès à l’eau courante et les inondations, conséquences directes de ce cyclone hors norme.

À Lilongwe, « le cyclone Freddy a fait beaucoup de dégâts au Malawi, où beaucoup d’infrastructures ont été endommagées : des maisons, des routes coupées et des ponts emportés, explique John Chipeta, porte-parole de Save The Children au Malawi, joint au téléphone par Pauline Le Troquier, de la rédaction Afrique. Beaucoup de gens se sont retrouvés sans abri : à ce jour on parle d’environ 80 000 foyers touchés.

Mais surtout, ci, au Malawi, notre système d’eau est alimenté par le réseau électrique national, qui est actuellement coupé. Alors, tant qu’il n’y aura pas d’électricité, il n’y aura pas d’eau potable.

Et sans accès à l’eau courante, la population s’expose au risque de maladies hydriques comme le choléra.

Le choléra au Malawi existe depuis un certain temps déjà, mais nous avions constaté une certaine baisse des infections … Avec les effets du cyclone Freddy, nous allons surement expérimenter une nouvelle flambée des infections. »

 

What Next?

Recent Articles