12052022Headline:

Mali: la population de Gao appelle l’État au secours contre l’insécurité

Les habitants de Gao, principale ville du nord du pays, n’en peuvent plus de l’insécurité. Les « forces vives » de la localité ont une nouvelle fois vendredi demandé dans un communiqué à l’État d’assurer leur sécurité face aux attaques à main armée et aux vols dont elles sont régulièrement victimes.

Assassinat ciblé en plein centre-ville de Gao, braquage de civils ou encore enlèvement de biens et de personnes, les populations de la principale localité du nord du Mali sont en colère. Elles demandent encore une fois à l’état de prendre les mesures qui s’imposent.

« Nous, population de Gao, face au constat de l’insécurité grandissante et gravissime, avons demandé à l’Etat de procéder aux fouilles systématique des suspects, d’intensifier les patries, d’interdire les engins non immatriculés, de juger les personnes arrêtées », explique Elhad Jahou Touré, l’un des porte-parole des forces vives de Gao.

Les populations demandent la mise en œuvre rapide de ses recommandations. Leurs préoccupations sont partagées dans les localités voisines de la ville. Ce vendredi, on n’était toujours sans nouvelles de nombreux civils interceptés par des hommes armés sur l’axe Gao-Intahaka. Située à une cinquantaine de kilomètres de Gao, Intahaka est un important site d’orpaillage

Comments

comments

What Next?

Related Articles