12072022Headline:

Mali: nouvelles allégations d’exactions de l’armée à Birga, dans le centre du pays

Au Mali, de nouvelles allégations d’exactions visent l’armée malienne. L’armée malienne mène depuis des mois de nombreuses opérations antiterroristes dans le centre du Mali, où le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, le Jnim, soumet nombreux villages à ses règles. Une opération menée ce week-end dans le village de Birga, cercle de Koro, région de Mopti, aurait conduit à l’exécution de plusieurs villageois. Des arrestations sont également rapportées.

Selon de nombreuses sources locales, sécuritaires et civiles, tout a commencé lorsqu’une patrouille de l’armée malienne accompagnée de chasseurs traditionnels dozos leur servant de guides a croisé la route de trois personnes à moto.

Parce qu’ils les soupçonnent d’être liés aux jihadistes très présents dans la zone -des combattants de la Katiba Macina du Jnim, lié à Aqmi-, les soldats maliens et les chasseurs dozos poursuivent les trois hommes qui se réfugient dans le village de Birga. Les discussions avec les notabilités du village ne permettent pas d’apaiser la situation : selon les sources, 2 à 4 personnes sont tuées. Deux autres, gravement blessées, seraient toujours entre la vie et la mort.

Selon plusieurs sources, les supplétifs russes de l’armée malienne n’étaient pas présents.

Enfin, 11 à 18 villageois auraient été arrêtés et conduits dans le camp militaire de Bankass et à la gendarmerie de Sévaré, pour interrogatoire. Là encore les chiffres varient selon les sources, ces arrestations n’auraient pas toutes eu lieu au même moment. La plupart des personnes arrêtées auraient été relâchées.

De nombreux villageois ont pris la fuite pour se réfugier en brousse. D’autres interventions militaires ont été rapportées pour les journées de dimanche et lundi 14 novembre, dans la même zone, sans pouvoir être suffisamment recoupées.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles