10172017Headline:

Mandat d’amener, Affaire audio/ Soro s’est prononcé “Je suis un citoyen discipliné…je demeure serein …

soro bassole

Comme annoncé, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro s’est prononcé sur les différents scandales politico-judiciaires dans lesquels il s’est retrouvé impliqué. C’était lors de la cérémonie de clôture de la session ordinaire au parlement. Nous vous livrons quelques extraits de son intervention.

Affaire écoutes téléphoniques

« Sur l’affaire des écoutes téléphoniques, que de chimères. J’ai longuement évoqué le sujet avec le président de la République. Le chef de l’Etat a tranché. J’ai été choqué d’être victime de l’une des plus grandes campagne de calomnie contre ma personne (…). Je suis un citoyen discipliné. Je m’aligne sur la position du président de la République qui a décidé de régler cette question avec les nouvelles autorités du Burkina Faso ».

« Le Burkina Faso est un pays particulier pour moi. J’aime le Burkina Faso ».

Affaire Michel Gbagbo

« Une juge Française a tenté de m’enlever brutalement. Elle a cru devoir par tous les moyens d’humilier. Le but recherché était juste de m’humilier. C’est fait. je lui dis bravo… ».

« Les coups bas en politique sont fréquents, je demeure serein absolument serein”

« Je suis un Homme de missions et non un homme de démissions »

« Quand elle a tenté d’humilier mon pays, j’ai résisté ».

«Michel Gbagbo s’est subitement souvenu de sa nationalité française qu’après avoir été inculpé par la justice ivoirienne. La politique ivoirienne n’a rien à faire en France. Le certificat médical de Michel Gbagbo n’a relevé qu’une carie dentaire. Je ne savais pas que le l’égal et l’illégal était une question de coloration ».

« l’Afrique doit se réveiller. Ne faisons pas d’amalgame. Nous aimons la France. Jamais nous ne serons habités par le sentiment anti-français. J’ai été meurtri par toutes ces cabales qui m’ont frappé de plein fouet. Que certains de mes compatriotes aient ri de cet événement alors qu’il s’agissait de l’humiliation de notre pays me parait ahurissant. Je suis fier d’avoir résisté pour mon pays et pour l’Afrique… ».

« Si j’avais cédé qu’une juge française perfore mon immunité j’aurais créé une jurisprudence qui livrerait tous les Africains.”

« Une nation si petite soit telle est une nation. Nous n’accorde rond notre respect qu’à ceux qui nous respect ».

« Dans cette affaire, il ne s’agit ni plus ni moins que de la remise en cause de l’élection du président Ouattara en 2010 ».

« J’ai été meurtri par toutes ces cabales qui m’ont frappé de plein fouet ».

« Que certains de mes compatriotes aient ri de cet évènement alors qu’il s’agissait de l’humiliation de notre pays me parait ahurissant ».

« Je suis fier d’avoir résisté pour mon pays et pour l’Afrique ».

linfodrome.com

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment