01292020Headline:

Mandat d’arrêt contre Soro: Adjoumani Kobenan répond à Amnesty International

“Je trouve surprenant, outrageant, indécent et même suspect qu’une organisation comme Amnesty International parle d’arrestations suspectes en faisant allusion à la procédure diligentée contre M. Soro et certains de ses amis.

Nous sommes quand même en présence de faits suffisamment graves qui risquaient, s’ils s’étaient concrétisés de mettre en péril la vie de milliers d’ivoiriens à commencer par celle du premier magistrat de notre pays.

Alors, sans attendre d’en savoir davantage sur les tenants et les aboutissants du dossier en instruction, Amnesty International peut-il adopter une posture aussi suspecte sans remettre en cause sa crédibilité et son impartialité ?
La vie de ceux qui manœuvrent contre la sûreté nationale et qui avouent détenir la télécommande qui peut provoquer l’écroulement d’un régime est-elle au dessus de celle de millions d’ivoiriens ?

Un pays qui se respecte ne peut pas plaisanter avec de telles menaces, Amnesty International doit avoir un peu plus d’égards pour nos institutions.”

Observateur Citoyen

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment