12122017Headline:

Manifestations contre les frais annexes d’inscription : ce que dit Kandia Camara

Manifestations contre les frais annexes d’inscription : « les auteurs ont tenté d’assombrir la rentrée » (Kandia Camara)

Les auteurs des récentes manifestations contre les frais annexes d’inscription dans les lycées et collèges en Côte d’Ivoire « ont tenté d’assombrir » la rentrée académique 2017-2018, a déclaré samedi à Abidjan la ministre ivoirienne de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara, lors d’une remise de prix d’excellence aux meilleurs élèves ivoiriens.

« Nous avons tous été témoins des événements malheureux de la semaine dernière dont les auteurs ont tenté d’assombrir la rentrée scolaire. Je voudrais de cette tribune exhorter les parents d’élèves et toutes les populations à s’impliquer pour que nos enfants s’éloignent de la facilité, de la violence et des revendications corporatistes qui n’ont guère droit de cité dans le milieu scolaire », a affirmé Mme Camara.

La ministre de l’Education nationale qui s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie de remise de Prix national d’excellence CIE (Compagnie ivoirienne d’électricité) du meilleur élève 2017, a exhorté les élèves à « concentrer leur énergie et leur intelligence à leur éducation et à leur formation (car) les mouvements syndicalistes ne les concernent pas vu leurs âges ».

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), l’un des principaux syndicats estudiantins, réclame la suppression des frais annexes d’inscription estimant qu’ils créent une hausse des frais de scolarité. Elle a initié plusieurs rassemblements qui ont été dispersés par la police notamment à Abidjan, la capitale économique du pays.

« Pour atteindre le progrès et l’émergence, l’école demeure la voie royale. Elle est le vecteur pour inscrire les valeurs du travail et du vivre ensemble. Cependant, comment pourrions-nous atteindre l’objectif de l’émergence si l’espace dédié à l’instruction et à l’éducation n’est pas propice à l’apprentissage », a-t-elle dit.

Elle appelé tous les acteurs du système scolaire à se battre pour que l’école demeure le creuset de la quête des lauriers. L’année scolaire en Côte d’Ivoire a officiellement débuté le 11 septembre. En dépit des perturbations observées, les cours se déroulent normalement sur toute l’étendue du territoire national.

Les 14 meilleurs élèves des examens des cycles primaire (CEPE) et secondaire (BEPC et BAC toutes séries confondues) de l’année scolaire 2016-2017 ont été récompensés au cours de cette cérémonie de la CIE. Chaque lauréat a reçu un ordinateur portable, un chèque de 500.000 FCFA, une médaille d’honneur et des gadgets.

‘’Ces enfants qui sont célébrés ce jour représente la crème de notre jeunesse’’ s’est félicité le Directeur général de la CIE, Dominique Kakou, soulignant, ‘’ils nous montrent qu’il existe toujours une lueur d’espoir, une éclaircie dans la grisaille’’.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment