05302023Headline:

Maroc : les syndicats dans la rue contre la baisse du pouvoir d’achat

A l’occasion de la fête internationale des travailleurs, plusieurs centaines de militants syndicaux marocains ont protesté lundi à Rabat, contre la dégradation de leur pouvoir d’achat.

Scandant des slogans contre la poussée inflationniste au Maroc, marquée par l’envolée des prix des denrées alimentaires, certains manifestants ont appelé à la démission du Premier ministre Aziz Akhannouch.

“Aujourd’hui, nous célébrons le 1er mai à l’UNTM [Union nationale du travail du Maroc, ndlr] pour défendre le pouvoir d’achat des citoyens qui s’érode. Nous sommes ici pour défendre chaque citoyen, chaque employé et chaque fonctionnaire.”, a déclaréAdra Idrissi , vice-présidente de l’Union Nationale du Travail du Maroc.

“Aujourd’hui, nous revendiquons la justice sociale, la liberté et la réorganisation des conditions socio-économiques au Maroc, étant donné que nous sommes confrontés à une situation très grave.”, s’est confié Abdelali Hamieddine, membre du Secrétariat général du Parti de la justice et du développement.

Parmi les requêtes des syndicats figure la réduction des taxes sur les produits de première nécessité e, le plafonnement des prix des carburants et la baisse de l’impôt sur le revenu. Des mesures qui permettraient de soutenir le pouvoir d’achat.

En mars, le Maroc a enregistré 8.2% d’inflation dont une hausse de 16.1% pour les produits alimentaires.

Des rassemblements similaires ont également été organisé à Casablanca.

What Next?

Recent Articles