05262019Headline:

M’Bahiakro : Le président départemental du conseil national des jeunes vient d’être interpellé.

Suite à l’assassinat d’une jeune fille en mars 2018, les élèves avaient pillé puis incendié la brigade  de gendarmerie de M’Bahiakro (centre).

Ils reprochaient aux forces de l’ordre leur inaction après la découverte du corps sans vie vidée de son sang d’une de leur camarade

Des élèves suspectés d’avoir commis ces actes de violences ont été interpellés et incarcérés durant neuf (09) mois au camp pénal de Bouaké.

Ils viennent d’ailleurs de recouvrer provisoirement la liberté à l’ocacsiond des fêtes de fin d’année.

Toujours dans la suite de l’enquête, nous apprenons que, le président départemental du conseil national des jeunes de la localité vient d’être interpellé.

Il serait reproché à M’Bahia Kouadio Kan dont-il s’agit, d’avoir incité via les réseaux sociaux les élèves à la révolte au moment où l’assassinat qualifié de crime rituel d’alors avait pris de l’ampleur.

Donatien Kautcha

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment