08192018Headline:

Média : Douleurs, émotion et consternation dans la grande famille de la presse en Côte d’Ivoire ; Trois journalistes ont déposé plumes et micro en 24h.

Douleurs, émotion et consternation dans la grande famille de la presse en Côte d’Ivoire. Trois journalistes ont déposé plumes et micro en 24h. Il s’agit de Achille Dépié de Radio Côte d’Ivoire, de Laurent Banga de la télévision ivoirienne et de Bruno Kouassi. Ce dernier, qui écrivait sur le site de ‘’La mediane.com’’ a rendu l’âme, selon l’information donnée par le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire, au petit matin de ce lundi 30 juillet 2018, à 3h.

Ruiné par la maladie depuis quelques mois, Bruno Kouassi a eu l’assistance de ses confrères qui ont cotisé pour faire face à ses frais d’opération. Mais, l’homme n’aura pas survécu au mal pernicieux qui le rongeait. Il va rejoindre les mânes de ses ancêtres. Tout comme Laurent Banga, dont le décès a été annoncé dans la soirée du dimanche 29 juillet 2018. Journaliste à la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti), il présentait le journal télévisé sur la première chaine avant sa retraite puis sa disparition de l’antenne. Laurent Banga a fermé définitivement son micro, quelques heures seulement avant son confrère de la radio Achille Dépié, qui l’a précédé dans l’au-delà.

Un véritable coup dur pour le monde des médias ivoiriens qui pleure en 24h trois de ses membres.

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment