08192018Headline:

Mfa/ Après l’interdiction de son congrès par la justice: Moutayé crache ces vérités

Azoumana Moutayé, qui réclame toujours le leadership du mouvement des forces d’avenir (Mfa), n’apprécie pas la décision de justice qui a interdit son congrès extraordinaire annoncé ce samedi 19 mai 2018 à Yamoussoukro. Dans cette déclaration, il le fait savoir et lance un appel à ses partisans.

La chambre Présidentielle de la Cour d’Appel d’Abidjan, en audience de référé d’heure en heure, du vendredi 17 mai 2018, a ordonné l’interdiction du congrès du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), devant se tenir à Yamoussoukro, le 19 mai 2018, au motif qu’il y’a de réels risques d’affrontement qui pourraient résulter de l’organisation de ce congrès.

Le MFA, Parti politique, épris des valeurs républicaines et démocratiques, prend acte de cette décision de justice. Cependant, le MFA fait les observations suivantes :

– D’abord, le MFA s’étonne que l’interdiction d’un congrès, c’est-à-dire d’une réunion, liberté constitutionnellement définie dont le régime juridique procède moins d’une autorisation que d’une déclaration, soit prise par une autorité judiciaire et non par une autorité administrative.

– Ensuite, le MFA s’indigne que le principe de la compétence territoriale n’ait pas été respecté en l’espèce. En effet, pour une réunion prévue se tenir à Yamoussoukro, la cour d’appel de Bouaké est, en principe, la seule compétente en la matière.

– Enfin, le MFA s’interroge sur la réelle motivation d’une telle décision, alors que l’objectif de ce congrès, était de permettre à ses militants, de se prononcer librement sur le projet de création du Parti unifié.

Le MFA rappelle son attachement à l’Etat de droit et aux valeurs républicaines et invite les pouvoirs publics à en faire autant. La démocratie s’épanouit dans l’adversité en respectant l’Etat de droit.

Le Ministre Azoumana Moutayé, Président du Mouvement des Forces (MFA), informe

– Les Hautes instances du Parti (le Bureau Politique, le Secrétariat Général, le Conseil de Discipline, le Comité de Contrôle ;

– Les structures spécialisées à savoir le Bureau National des Jeunes et le Bureau National des Femmes ;

– La Cellule des Enseignants du MFA ;

– Les Délégués départementaux, sous-préfectoraux et communaux ;

– Les Secrétaires de section, les militantes et militants que le 2èmecongrès extraordinaire du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), initialement prévu pour ce samedi 19 mai 2018, à la salle des fêtes de la Mairie de Yamoussoukro, est reporté à une date qui leur sera communiqué ultérieurement.

Par conséquent, il invite les militantes et les militants à demeurer sereins et à rester à l’écoute des décisions de la haute Direction du Parti.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment