06202018Headline:

Migrants vendus en Libye: « Chaque pays africain doit s’occuper de ses ressortissants » (Ouattara)

Joseph KONE

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a affirmé que « chaque pays africain doit s’occuper de ses ressortissants » en Libye, où des migrants sont vendus comme esclaves, lors d’une interview diffusée samedi sur France 24.

« Chaque pays africain doit s’occuper de ses ressortissants », a déclaré M. Ouattara qui a expliqué que « la croissance et l’emploi (sont) les réponses » au problème de l’immigration clandestine.

Il a invité les pays africains à « ne pas considérer que (leurs) problèmes de chômage doivent être réglés par l’Europe », avant d’encourager celle-ci à « s’ouvrir » aux jeunes africains pour des opportunités de « formations, d’études et de stages ».

La vente de migrants en Libye est une « ignominie » sur laquelle « l’ONU doit se prononcer », a insisté le président ivoirien qui s’est dit « choqué par cette affaire ».

Ouattara a assuré que « la question de l’immigration et ces faits d’esclavages seront au cœur » de la rencontre UA-UE prévue les 29 et 30 novembre à Abidjan.

La Côte d’Ivoire a déjà rapatrié plus de 200 ressortissants de la Libye depuis la révélation de « la vente de migrants clandestins comme esclaves » dans ce pays.

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment