11222019Headline:

Milan : Soro Guillaume, clé de la réconciliation en Côte d’Ivoire ?

Présent à Milan en Italie pour une rencontre avec la communauté ivoirienne y vivant autour d’un concept dénommé ‘’Italie Crush Party’’, le président de Générations et Peuples Solidaires (GPS) a expliqué se porter candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire afin de réconcilier les Ivoiriens.

Guillaume Soro qui n’approuve pas les adhésions forcenées au RHDP d’Alassane Ouattara regrette un recul de la démocratie en Côte d’Ivoire après 30 années de lutte pour l’instauration du multipartisme et la fin de la pensée unique.

« Comment trente ans après, quand tu n’es pas RHDP on te chasse, et vous voulez que je me couche ! Nous qui nous sommes battus à l’époque pour le multipartisme, je serai lâche pour me coucher. Ça je ne saurai l’accepter », a indiqué l’ex-chef chef du Parlement ivoirien ce samedi 2 novembre 2019 à l’Hôtel Hilton de Milan.

Or, poursuit-il, « Houphouët a quand même accepté le multipartisme et que chacun milite dans le parti qu’il souhaite. Avec Houphouët-Boigny, on pouvait être du FPI sans être renvoyé de son poste. Avec Houphouët-Boigny, on pouvait être PIT, USD sans être chassé de son travail ».

Le leader du GPS a en outre dénoncé les enlèvements et les emprisonnements arbitraires d’opposants politiques par le régime en place. C’est pourquoi, explique-t-il, « je veux que vous fassiez de moi président pour réconcilier la Côte d’Ivoire ».

Rappelant son sacerdoce et long combat au nom de la paix, il a annoncé sa visite très prochaine à son ancien ami et camarade de lutte Charles Blé Goudé en Hollande. Ce rendez-vous déjà calé par l’entremise de la Ministre Affoussiata Bamba-Lamine qui a déjà rencontré le leader du COJEP, il a insisté pour dire que « le salut de la Côte d’Ivoire passe par la réconciliation ».

Guillaume Soro avant de clore son propos a souhaité un retour rapide de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire pour sceller la réconciliation avec tous les fils du pays en terre ivoirienne. Avant de promettre une place de choix à l’opposition. « Quand nous serons élus à la présidence de la République, nous allons considérer l’opposition comme des partenaires à la vie et à la marche démocratique du pays. Je suis candidat pour que l’opposition fasse des propositions constructives pour le pays, je suis candidat pour que les opposants n’aient pas pour seul destin la prison ».

Après la rencontre de Milan qui a réunis des centaines d’Ivoiriens résidant en Italie, Suisse, Espagne et aux États-Unis, le Président Soro entend mettre le cap sur la Grande-Bretagne.

Source: guillaumesoro.c

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment