05302024Headline:

Mines et BTP : 150 jeunes apprentis reçoivent leur certificat de qualification professionnelle à Dabakala

Dans le cadre du Projet employabilité et entrepreneuriat LAFIGUE en Côte d’Ivoire, 150 jeunes apprentis formés dans les métiers des mines et du BTP, ont reçu, le jeudi 28 mars 2024, leur certificat de qualification professionnelle (CQP), à la préfecture de Dabakala.
La Préfecture de Dabakala a abrité, le jeudi 28 mars 2024, la cérémonie de remise de diplômes et de fin du Projet de Formation et Insertion de 150 apprentis – Projet employabilité et entrepreneuriat LAFIGUE en Côte d’Ivoire. En effet, après un an de formation, les apprentis formés dans les métiers des Mines, de la Maçonnerie, de l’Électricité Bâtiment, de l’Installation Sanitaire, de l’Électricité d’Équipement, de la Chaudronnerie-Soudure et de la Menuiserie étaient tous contents de recevoir leurs certificats de qualification professionnelle.

Présence de plusieurs personnalités
Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la directrice générale de l’Apprentissage et de la formation continue (DGAFC), Mme Kakou Yao Rita, de représentants de l’AGEFOP, de l’Inspection générale du Ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage (METFPA), du directeur des examens et concours (DEXC) et des partenaires techniques et financiers ainsi que de la Fondation ENDEAVOUR MINING et INVEST FOR JOBS (GIZ).
Cette cérémonie marque la fin du parcours de formation professionnelle de ces 150 jeunes dans les Métiers des Mines et du BTP.

J’invite tous ces jeunes bénéficiaires de ce projet employabilité et entrepreneuriat LAFIGUE à être des ambassadeurs auprès des autres jeunes sans emploi ou sans qualification qui doutent encore de la fiabilité de l’E2C
‘’L’École de la deuxième chance est aujourd’hui une réalité en Côte d’Ivoire. Ce programme est en train de changer la vie de nombreux jeunes sans emploi. J’invite tous ces jeunes bénéficiaires de ce projet employabilité et entrepreneuriat LAFIGUE à être des ambassadeurs auprès des autres jeunes sans emploi ou sans qualification qui doutent encore de la fiabilité de l’E2C’’, a déclaré au nom du Ministre N’guessan Koffi, la directrice générale de l’AGEFOP, Mme Karitia Coulibaly De Medeiros.

Des formations de qualité
Rappelons que le projet s’inscrit dans le cadre d’une convention signée le mardi 25 octobre 2022, entre la Fondation ENDEAVOUR MINING, INVEST FOR JOBS (GIZ) et le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA) de Côte d’Ivoire.
Il vise à octroyer des formations de qualité à 150 jeunes, résidents et ressortissants des départements de Katiola et Dabakala, dans six (6) filières liées aux métiers des mines et du BTP. Cela en vue de favoriser leur employabilité et de résoudre le problème de l’insertion professionnelle.

 

What Next?

Recent Articles