09232018Headline:

Mini-sommet de la CEDEAO: Le président Alassane rencontre le vice-président ghanéen

 

Le Chef de l’Etat est arrivé à Accra Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé à Accra (Ghana), ce mardi 20 février 2018, en fin de journée, en vue de prendre part, ce mercredi 21 février 2018, à la 5ème Réunion du Groupe de Travail Présidentiel sur le Programme de la Monnaie Unique de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il a été accueilli à l’aéroport international de Kotoka par le Vice – Président de la République du Ghana, Aladji Dr Mahamudu BAWUMIA.

Dans la déclaration faite après le cérémonial d’accueil, le Chef de l’Etat a dit sa grande joie d’être, à nouveau, dans la capitale ghanéenne et a traduit sa gratitude à son frère et ami, le Président Nana Addo Dankwa AKUFO – ADDO, au Vice- Président ainsi qu’au peuple du Ghana pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Il s’est ensuite félicité des progrès considérables accomplis par le Ghana au cours de ces dernières années ; toutes choses qui contribuent, selon lui, à une bonne convergence des politiques économique, diplomatique et sociale, entre les deux pays.

Evoquant la Réunion du Groupe de Travail Présidentiel de ce mercredi 21 février 2018, le Président Alassane OUATTARA a rappelé que cette rencontre regroupera non seulement les Chefs d’Etat de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Niger et Nigéria, mais également ceux de la Guinée (invité en raison du poids économique de son pays) et du Togo (qui préside la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO).

Au cours de cette rencontre, a-t-il précisé, ces six Chefs d’Etat auront à faire le point de ce Programme, avec la volonté de continuer la mise en œuvre des différentes mesures arrêtées et d’accélérer le processus de création de la monnaie unique de la CEDEAO, en 2020 , tout en tenant compte des efforts faits par chacun des États.

A cet égard, le Président de la République a fait remarquer qu’en ce qui concerne la Côte d’Ivoire, notre pays respecte déjà tous les critères de convergence, qu’ils soient prioritaires ou secondaires. Toute chose qui fait qu’en 2019, a-t-il affirmé, la Côte d’Ivoire sera « totalement conforme » aux objectifs fixés. En tout état de cause, il a souligné sa volonté d’exprimer à ses homologues, la nécessité d’aller tous dans la même direction, pour le bien-être des populations. Pour terminer, il a dit arriver à Accra avec beaucoup « d’espoir et d’optimisme » pour cette importante réunion.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment