04152024Headline:

MISE EN EAU DU BARRAGE DE GRIBO POPOLI : NOUMORY SIDIBÉ (DG CI-ENERGIES) SE RÉJOUIT DU BON DÉROULEMENT DU PROCESSUS

La mise en eau du barrage hydroélectrique de Gribo popoli constitue, selon le directeur général de Côte d’Ivoire Energies, Noumory Sidibé, un jalon essentiel du projet qu’il convient de porter à la connaissance de l’opinion nationale. ‘’La mise en eau consiste à fermer les vannes du canal d’évacuation préalablement construit afin de constituer une vaste étendue d’eau dont le passage dans les turbines installées au niveau de la prise d’eau permettra de produire de l’électricité’’, a expliqué Noumory Sidibé.

Il a précisé que cette opération délicate marque la fin des gros œuvres de construction du barrage, car elle permet aux équipes de vérifier la qualité des travaux réalisés.

A l’entendre, cette étape cruciale des travaux permet également d’apprécier l’espace que l’eau va finalement occuper pour constituer le réservoir du barrage. ‘’Il ne vous a pas échappé que pour réaliser un barrage, nous sommes de grands consommateurs d’espace. Il s’agira pour nous, à travers cette opération qui se fait aujourd’hui d’immerger à peu près 1800 hectares. Il y a donc une cohabitation entre le barrage et les populations. C’est pourquoi je tiens à remercier les chefs coutumiers et les populations qui nous cèdent leurs terres pour pouvoir réaliser ce barrage’’, a-t-il dit.

Nous sommes heureux de dire qu’à ce stade d’aujourd’hui, tout le processus se passe conformément aux engagements qui ont été pris.
Il se réjouit de ce que tout le processus se passe conformément aux engagements pris. ‘’Nous sommes heureux de dire qu’à ce stade d’aujourd’hui, tout le processus se passe conformément aux engagements qui ont été pris et que nous avons cette assurance là que les choses se passent bien’’, s’est félicité Noumory Sidibé.

Il a tenu à rappeler les impacts du projet. ‘’L’activité du barrage de Gribo popoli permettra d’améliorer la production nationale d’électricité tout en contribuant à assurer une meilleure qualité de l’électricité tant au niveau national que celui des exportations envers les pays voisins interconnectés avec la Côte d’Ivoire. Ce barrage, au-delà de sa capacité additionnelle qu’il vient nous apporter va contribuer à améliorer le mix énergétique. A ce stade, nous sommes à un taux d’exécution de 87% et il est prévu que le premier groupe de ce barrage soit mis en service avant la fin du premier semestre’’, a fait savoir Noumory Sidibé.

Quant au préfet de la région de la Nawa, préfet du département de Soubré, Kouamé Bi Kalou Clément, il a dit se sentir doublement heureux du fait que la région de la Nawa devienne le poumon énergétique de la Côte d’Ivoire, mais aussi parce que ce sont des projets structurants et surtout impactant et qui jouent un rôle important dans l’amélioration de la qualité de vie de la population environnante.

What Next?

Recent Articles