10192018Headline:

Municipales 2018: Le candidat du RHDP, Cissé Ibrahim Bacongo, a été chaleureusement accueilli par les populations de Koumassi.

Le candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Cissé Ibrahim Bacongo, a tenu, le dimanche 30 septembre 2018, un meeting pour le lancement de sa campagne devant de nombreuses populations au terrain du terminus 05.

Les populations de Koumassi se sont donné rendez-vous, le dimanche 30 septembre 2018, au terrain du terminus 05, à l’occasion du meeting du lancement de la campagne de Cissé Ibrahim Bacongo. Devant tout ce monde acquis à sa cause, le candit du RHDP a levé un coin du voile sur ses projets pour la commune de Koumassi.

Il a notamment évoqué le « projet d’assainissement de Koumassi, en particulier celui du quartier Divo » et le dossier de l’emploi jeunes. « Nous allons développer un partenariat gagnant-gagnant avec les entreprises, industrielles et commerciales de Koumassi, en vue de permettre à tous les jeunes diplômés ou non, au chômage ou en quête d’un premier emploi, d’avoir du travail. »

La femme tient une place importante dans le programme de Cissé Bacongo. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a promis établir un partenariat dynamique avec le fonds d’appui aux femmes. « S’agissant des femmes, nos mamans, nos épouses, nos sœurs, nos filles, nous allons établir un partenariat dynamique et efficace avec le fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire. Mme la Première Dame nous a déjà donné une enveloppe de 100 millions pour financer les projets des femmes de Koumassi. J’ai demandé à nos responsables de me faire confectionner une liste de 500 femmes de tous les bords politiques, de toutes les origines ethniques ou raciales, de toutes les confessions religieuses afin qu’elles puissent bénéficier de ces fonds qui sont déposés à la Coopec de Koumassi. »

Le candidat du RHDP a aussi levé un coin du voile sur ce qu’il compte faire au niveau de la vie socioculturelle de la commune. « A propos de la vie socioculturelle, nous avons plusieurs projets dont certains commenceront à être mis en œuvre dès le 14 octobre 2018, après notre victoire, Inc Allah. Il s’agit d’une cantine scolaire, d’une bibliothèque et d’une fontaine à l’arrière de l’école Mondon. Il s’agit également d’une piscine municipale. Est-ce que les jeunes de Koumassi ne méritent pas une piscine municipale ? Il s’agit aussi d’une maison des retraités, d’un siège pour les rois et chefs traditionnels de Koumassi. J’en ai construit un à Mankono où les rois et chefs traditionnels se retrouvent pour débattre des problèmes. Les écoles, les lieux d’étude ne seront pas en reste. La création des rues piétonnes où ne circule pas de véhicule. », a-t-il dit sous les ovations du nombreux public.

En somme, avec Bacongo, « Koumassi autrement, c’est possible. Il faut avoir de la vision. C’est-à-dire la capacité intellectuelle, psychologique, l’élévation morale et spirituelle. L’esthétique et l’éthique pour imaginer et voir loin. Les projets d’envergure initiés au sommet de l’Etat ont besoin d’être portés et suivis dans leur mise en œuvre concrète sur le terrain. ». Il a souhaité que la campagne se fasse dans un climat de paix.

Bien avant lui, l’honorable Traoré Adjaratou, le directeur de campagne, Sangaré Yacouba, et le président du comité d’organisation, Kader Abdramne Ouattara, se sont succédés au pupitre pour saleur la grande mobilisation des populations.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment