10192018Headline:

Municipales à Koumassi: Le député Innocent Claude ”Emolo” dit croire en sa victoire, mais redoute des violences.

L’ambiance tendue dans la commune de Koumassi, à la veille des élections municipales suscites des craintes chez le député Innocent Claude, candidat à ce scrutin. Il en parle au terme de sa campagne bouclée peu avant minuit.

Les élections vont-elles pouvoir se dérouler à Koumassi dans le calme ? C’est la question que tous les habitants de cette commune se posent. Cette inquiétude n’est pas que partagée par l’homme de la rue. Elle préoccupe à un haut lieu des candidats aux élections municipales de ce samedi 13 octobre 2018, dont le député Pdci, candidat indépendant à ce scrutin.

L’honorable Innocent Claude dit ”Emolo” redoute une explosion durant ou à l’issue de ces municipales dans sa circonscription. En espérant que des mesures ont été prises par l’État pour prévenir ce risque, le député qui aspire au poste de la mairie ne s’en cache pas. « En tout cas, les risques sont énormes, voire palpables. Nous espérons que des mesures seront prises en vue de faire échouer une telle tentative », a confié à linfodrome.ci le député Pdci de Koumassi, faisant allusion aux incidents qui ont vu le siège de l’un des candidats vandalisés, mais aussi aux précédents entre le maire sortant et le ministre Cissé Bacongo, deux adversaires qui semblent entretenir des relations très tendues.

Innocent Claude, lui, a choisi, dans l’ombre de ce que le public présente comme les ”géants”, de mener sa campagne dans la sobriété, dans le corps-à-corps avec les populations de Koumassi. Pas d’action d’éclat, pas de parades ni de rodéo, encore moins de bruits de klaxon. Mais, il a été sur le terrain, dans les coins et recoins de la commune, son programme sous la main. C’est dans le même tempo que la tête de liste ”’Union des enfants de Koumassi” a terminé sa campagne, ce jeudi 11 octobre 2018.

Innocent Claude dit ”Emolo” a sillonné plusieurs autres sous-quartiers et domiciles de sa commune pour haranguer les populations et échanger de près avec ceux qu’il aspire gouverner à partir de ce samedi 13 octobre 2018. Au terme de cette campagne harassante, le député Pdci qui s’est présenté en indépendant pour prôner le changement avec une nouvelle équipe de dirigeants, se dit plus que jamais confiant. « Nous avons continué dans le corps-à-corps, parce que très sollicité par les populations. Nous sommes restés dans la proximité, et les populations ont fait un bon accueil à notre discours et à notre programme. Nous sommes très confiants,je suis un enfant de Koumassi, et je pense que nous allons créer la surprise », annonce, convaincu, l’élu.

En guise de mot de clôture, te”Emolo”, qui a terminé au quartier Divo, un secteur malfamé de Koumassi, a appelé les populations à opérer le changement. Lequel il l’a résumé dans son programme de gestion intégrée et participative par l’organisation des populations en Comités de gestion des quartiers, mais aussi en fédérations telles celles des artisans pour mieux partager les travaux de la commune et les ressources de la mairie. Une innovation qui a arraché des acclamations de son public déterminé à le porter à la tête de la commune pour « expérimenter » ses « idées ».

F.D.B

 

Le Quotidien.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment