12162018Headline:

Municipales et régionale 2018: La guerre du logo fait rage entre Pdci-Rda et Rhdp unifié.

Pdci-Rda-Rhdp unifié. La guerre du logo qui oppose les deux partis vient de franchir un autre palier.

Le parti de Bédié a saisi la Commission électorale indépendante (Cei) aux fins de retirer au Rhdp unifié, le droit d’utiliser son logo. « Le Pdci-Rda a fait connaître, le mercredi 5 septembre 2018, à la Commission électorale indépendante (Cei) que l’usage de son logo, pour les élections municipales et régionales du 13 octobre 2018, est exclusivement réservé pour les candidatures parrainées par le Pdci-Rda.

A cet effet, le Pdci-Rda a indiqué à la Cei que le logo du Pdci-Rda ne devrait figurer sur aucun autre logo, emblème ou sigle de toute autre candidature », informe un communiqué mis en ligne, mercredi 5 septembre, sur des sites pro-Pdci.

Exclu du Secrétaire exécutif du Pdci pour son appartenance au parti unifié Rhdp (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix), M. Adjoumani estime qu’il est toujours fondé à utiliser le logo du Pdci-Rda. « Aujourd’hui après tant de sacrifices consentis pour mon parti, des gens se lèvent et se permettent de dire qu’Adjoumani n’est plus Pdci. Mieux, ils prennent un malin plaisir à vouloir nous expulser de leur propre chef, du parti que j’ai servi et continue de servir avec dévouement », a-t-il lancé. « L’on peut nous enlever toute étiquette, mais le Pdci-Rda reste dans notre sang, dans notre Adn », a-t-il dit, s’adressant aux populations du Zanzan, depuis Bondoukou, en juillet 2018.

«Sur les traces d’Houphouët-Boigny », mouvement rejeté par le Pdci, adhère, selon lui, « aux statuts du Pdci-Rda et qui fait la promotion de l’héritage du président Félix Houphouët-Boigny ». « Comme tous les mouvements qui existent au sein du Pdci-Rda, nous voulons juste nous organiser pour peser dans le débat à l’intérieur du Pdci-Rda, sur la problématique du parti unifié Rhdp», a fait savoir M. Adjoumani, ministre des Ressources animales et halieutiques.

Concernant la controverse née de l’utilisation du logo du Pdci, par le Rhdp unifié, dans le cadre des élections locales, sa position est sans ambiguïté. Au cours d’une conférence prononcée à Abidjan, le 29 août 2019, en réponse à Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, qui dénonçait cet état de fait, voici ce qu’il a répondu. « Le fait de se présenter sous la bannière du Rhdp, c’est la voie de salut du président Bédié. Car, le Bureau politique a entériné la décision d’aller aux élections locales en Rhdp. Le Pdci-Rda n’a pas encore annoncé son désapparentement du Rhdp. Il a plutôt dénoncé l’accord politique portant création du Rhdp, parti unifié, sans tenir compte des formes requises. Donc, le logo du Pdci peut-être utilisé par le Rhdp », a-t-il tranché.

La saisine par le Pdci-Rda de la Cei va certainement mettre le Rhdp unifié dans une situation délicate voire ardue. Si la Cei fait droit au Pdci-Rda, ce serait un coup dur doublé d’un sérieux handicap pour le Rhdp unifié d’appâter les militants du parti de Bédié qui ont pour seul symbole, l’éléphant. Car, le choix du Rhdp unifié d’utiliser le logo du Pdci a laissé plusieurs personnes dans la confusion aujourd’hui. Cette crise du logo met de nouveau en lumière la guerre définitivement déclarée entre les deux alliés d’hier.

Armand B. DEPEYLA

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment