08192017Headline:

Mutinerie à Bouaké /Le porte-parole des mutins arrêté et emprisonné au camp génie/les faits

Rien ne va entre les mutins. À quelques heures de l’arrivée du ministre chargé de la Défense, Alain Richard Donwahi, les militaires révoltés ne font plus confiance à leur porte-parole, le Guartier-maitre Issiaka. Ses compagnons de lutte le soupçonnent de vendre la lutte. Il a même failli être lynché par ses frères d’armes. Démis donc de sa fonction de porte-parole, il a été arrêté et emprisonné au camp génie (où il y a en ce moment une veillée d’arme), et remplacé automatiquement par un autre. Lequel est accompagné par des tirs de soutien. Issiaka ne discutera donc plus des problèmes de ses collègues avec le ministre ce vendredi 13 janvier 2017. Mais en attendant cette rencontre fatidique,  les véhicules du Préfet, du Sous-préfet et des Directeurs centraux ont été réquisitionnés par les mutins pour la cause.  Ce sont en tout, plus de 200 véhicules qui sont aux mains des mutins, depuis le début de la mutinerie. C’est la veillée d’arme au Camp génie.

Frimo K.D

autre presse

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment